Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/06/2010

NapolElio premier

La presse en bruisse telles des feuilles brassées par le vent (et au fond, il y a de ça). Elio di Rupo pourrait devenir premier ministre.  La Libre Belgique table sur un sondage d’Ipsos pour nous délivrer cette info d’importance: “l’opinion” des deux côtés de la frontière linguistique serait favorable à ce que le Duce de Mons passe du Boulevard de l’Empereur à la Rue de la Loi.

C’est vrai que vu l’inanité de cette campagne, l’impossibilité d’en dégager les véritables enjeux et de reformuler un projet politique, autant sauter cette étape et se cantonner à l’ultime question: qui sera le Dernier-Ministre de l’Etat–Belgique déliquescent? Qui occupera ce siège éminent et électrique, qui sera chargé de constater l’ingouvernabilité de ce pays et d’en tirer les conclusions et solutions finales?

La suite sur la nouvelle plateforme du Bien commun:Leblogdubiencommun.be

 

30/04/2010

Campagne électorale, jour 1

Hier, fidèle à mon devoir civique lequel est toujours belge, à défaut de belgicain, j’ai postposé le repiquage de mes géraniums pour suivre l’actualité. En bâillant. Car si l’on y songe bien, le suspense haletant du jour portait exclusivement sur ce point: à quel moment allait-on tirer la sonnette d’alarme. Ce qui relève de l’événementiel, et non de l’information. L’information, je vous la communique, et elle n’est pas neuve: on est dans le lisier. Ce qui est neuf, c’est que nos politiques semblent en prendre conscience. Jusqu’à quel point, là est la question. Surtout, sont-ils capables, étant part du problème, d’y trouver solution?

Lire la suite

28/04/2010

L'empire des Lumières (métaphore politique)

empires.jpgAu Royaume de Magritte, le Premier est comme d’hab’ Démissionnaire. Faut dire que dans ses récents intermèdes gouvernementaux, je ne l’ai guère trouvé gênant. Il était ailleurs. En Corée. En Serbie. En Macédoine. A New York. C’est que, vous connaissez l’adage, gouverner c’est prévoir: à tout le moins son podium, son estrade et son micro pour l’heure de gloire, la présidence tournante de l’Europe. Sortez smoking, paillettes et carrure d’homme d’État. Et puis là... patratras. Quel drame, quand on y songe. Quel gâchis. Que va devenir notre image? Tiens, mais au fait, les ectoplasmes ont une image, maintenant?

 

Lire la suite

21/04/2010

Gargamel-Dehaene et l'alambic

Ami lecteur, pardon de ce long silence qui vous donne à penser que, peut-être, le Bien commun sort des mes priorités. Rien n’est moins vrai. Rien n’est plus faux. La raison de mon silence s’appelle Léonie; c’est mon adorable petite-fille, et elle gazouille à coeur de jour dans son lit habité de jolies peluches. J’avais oublié qu’un enfant vous donne son tempo, et que l’essentiel, ça dort dans un berceau. Quoi qu’il en soit, entre le biberon et la panade, quelques réunions, communications, corrections et cours aussi (ou oui oui), un petit mot matinal, donc.

Le plombier est parti. Il a diagnostiqué les fuites, laissé un set de tuyaux, quelques colliers, un mode d’emploi assez vague. C’est notre très voyageur et international premier ministre qui est sensé achever le travail. Achever, en quel sens? Quand on s’appelle LETERME, la question se pose: Fin des tergiversations? Des négociations? De la Belgique?

Lire la suite

29/03/2010

De l’usage du baromètre comme thermomètre

Nous aurions pu croire, après le grand tapage médiatique de H1N1 qui nourrit quand même son lot de chroniqueurs, éditeurs et investigateurs pendant quelques semaines haletantes (allions-nous tous mourir de cette Pandémie?), que le thème de la santé allait nous laisser quelque répit. Non, décidément, il garde la cote, comme les considérations sur le temps. Après le baromètre d’automne, celui d’hiver, voici que LLB nous ressort le baromètre de printemps: et invariablement, celui-ci se voit transformé en indicateur de la santé des partis. Donc, en thermomètre.

On parle politique, là. Deux mille personnes interrogées par téléphone, par des experts en statistique dont on connaît la rigueur, la fiabilité (cfr les dernières élections) nous donnent la couleur. Wallonie: PS en baisse (-1,2), MR en baisse (-1), Ecolo pointe (+0,9), le Cdh s’arrime (+0,9), un petit 4,3% pour le PP (+1,2), 3,7 pour le FN (+0,3). Bruxelles: PS en hausse (+4,7), MR en baisse (-0,7), Ecolo en baisse (-4,3), Cdh en baisse (-0,5). Marge d’erreur: euh. Il me semblait les avoir lues ce matin, mais je relis et vois désormais “marge d’usage”. Aux alentours de 4%? Passons. Non-réponses: 9,4%.

Lire la suite