Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/01/2010

Le Dieu du MRAX et celui des Chrétiens

panier.jpgParcourant au hasard d’un lien la page d'accueil du Mrax, j’y (re)découvre que les relations du CA avec son personnel ne semblent guère s’être améliorées, et que dans le même temps, la plate-forme s'est transformée en lieu d’apologie de la Direction par le biais de cinglants communiqués. On y apprend incidemment que les instances du MRAX saisissent le Bureau de conciliation « face à des représentants syndicaux irresponsables et à certains travailleurs « va-t’en-guerre » ». Le document qui justifie chacune des décisions prises par la phrase péremptoire « Le CA n’a-t-il pas raison de remettre de l’ordre dans l’organisation ?», critique l’insubordination d’une travailleuse, la résistance au changement, le conservatisme de l’auto-gestion (lollllll !), le refus d’accepter l’ambition du CA, leur employeur, « qui veut et doit professionnaliser le Mouvement ».

Lire la suite

14/11/2009

Le MRAX au point Godwin

Le MRAX bénéficie depuis 60 ans d’un capital de crédibilité dans sa lutte contre le racisme et la xénophobie. On ne compte plus les personnalités qui se sont associées aux cause qu’il a défendues, avec justesse et justice. Pourtant, depuis des mois, le personnel du MRAX tente désespérément d’attirer l’attention sur les dérives internes de cet organisme financé par les pouvoirs publics. En vain. Des fidèles se sont dissociés de la nouvelle ligne, définie par l’actuel Président, Radouane Bouhlal. Alain Destexhe, dont certes l’impartialité en la matière ne pourra être affirmée, a porté récemment le débat sur la place publique. Violent retour de flamme et du PS, en la personne de Fadila Laanan, et du Directeur de l’asbl. Voici que d’emblée, la critique est assimilée à une attaque politique de la droite extrême, en des termes non équivoques:

« L'intégration du lexique de l'extrême droite française dans le vocabulaire politique est une première chez nous. Je ne nie pas que les citoyens belgo-belges, blancs, ou je ne sais comment les appeler puissent être victimes de racisme. Mais dans le cas présent, on crée une opposition d'un camp contre l'autre (…) M. Reynders est aujourd'hui dépassé par une dérive populiste, celle des nouveaux réactionnaires de droite ».

Lire la suite