Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

09/05/2011

Lady Marianne sort de la forêt de Sherwood.

Le décret Robin des Bois va être remis à plat. C’est Lady Marianne qui l’a dit. Lady Marianne ne siège pas au gouvernement du Prince Jean, ni d’ailleurs celui de Richard-Cœur-de-Lion : elle fait partie du conseil de bande de la forêt de Sherwood. Elle décide, et les ministres exécutent. Et le Parlement ? Pareil.

Dans cette démocratie postiche qui sert de couvert à la particratie, les manants se réjouissent que des brigands défendent leurs droits contre le vilain shérif de Nottingham. Puisque c’est pour leur bien, et qu’il leur reviendra un peu des biens pillés aux méchants.

Oui, mais qui sont les méchants ? Et à qui en définitive profite la déliquescence de l’État et des organes démocratiques ? Le maquis communautaire protège un peu plus encore la forêt de Sherwood. Les Présidents de partis peuvent y asseoir encore mieux leur pouvoir et leur loi. Alors dansez manants, au son de la musette. Dansez, dansez, au son des instruments à vent.

 

Les commentaires à ce billets sont ouverts sur la plateforme www.lebiencommun.be

24/05/2010

Les chaussettes de Bart de Wever

Les chaussettes de Bart de Wever
Il fait trop beau pour gaspiller son temps en politicaille. Mon billet sera bref. Je viens de relire l’interview de Bart De Wever dans La Libre Belgique. Je comprends et sa logique et son argumentation. Il y a longtemps d’ailleurs que me trotte en tête, au sujet des crises de la Belgique, l’image d’une désunion profonde et d’un divorce inéluctable. L’un des conjoints continue à croire à la fiction d’un couple, au rabibochage possible, à un nouveau contrat de vie: l’autre tient sa valise prête. Ne reste qu’un prétexte, un alibi pour prendre le large, sous prétexte de réfléchir plus librement sur les moyens de reconstruire une relation. En l’occurrence, le sondage “Baromètre de La Libre”, qui montrait le PS en premier parti wallon, et la politique d’immigration CdH fournissent et l’étincelle et le carburant. .
La figure d’une femme jadis aimée, qu’Aznavour stigmatisait dans sa chanson “Tu t’laisses aller”, a fait long feu. Incarner désormais la Wallonie en une Milquet tour à tour acariâtre et geignarde est une manoeuvre intelligente. Faut dire qu’il n’y a pas qu’aux Flamands qu’elle donne de l’urticaire...
Nous nous acheminons vers un divorce difficile. Je soupçonne certains partis francophones de le voir, et de s’apprêter à négocier une pension alimentaire: laquelle, faute d’État fédéral consistant, sera de plus en plus difficile à percevoir.
Détail piquant. Hier, sur RTL, Flandria.be se fendait d’une pub à destination des francophones pour mieux nous fourguer ses légumes. Ce qui m’a rappelé les paroles historiques d’un ministre flamand, expliquant la bonne santé de la Flandre exportant les ¾ de sa production à l’étranger, dont les 2/3 en Wallonie.
Je ne sais pas où la ménagère délaissée va aller faire son marché. Mais que Flandria me demande d’acheter ses légumes à l’heure où ses politiques me déblatèrent, c’est comme si Bart lui-même me demandait, en instance de divorce, de laver ses chaussettes.
À bon entendeur, salut!

08/05/2010

Bloguer au format #Twitter

Avis au lecteur: Les nouveaux billets du Bien commun seront désormais disponibles à l'adresse suivante:http://www.leblogdubiencommun.be/. Merci d'actualiser vos liens et flux rss ;0)

Vendredi, le site RTLinfo publiait une citation de la présidente du CDH :

« Je veux pouvoir aller faire mon shopping à Waterloo avec la Stib ».

Une info confirmant, selon la rédaction, que l’élargissement de Bruxelles serait bien un thème de campagne du CDH, lequel rejoindrait ainsi la position du PS.

#Bigfail, néanmoins : le compte Twitter d’où provenait la citation révélatrice empruntée au compte de @joelleducdh est un #Fake. Toute la twittosphère belge est au courant. Sauf le malheureux journaliste de RTLinfo qui a indirectement suscité la mise au point de la « vraie » Joëlle Milquet, laquelle a tenu à préciser n’avoir aucun compte Twitter, mais envisager sérieusement une plainte contre l’usurpateur de son identité. Franchement, l’originale est moins drôle que son avatar, qui plaidait avec talent sur son micro-blog pour les énergies alternatives : « Électricité Orange mieux que la verte : produite avec l'air que je brasse en bougeant les mains. » Le résultat est là, le compte http://twitter.com/joelleducdh est actuellement en « * Fermeture momentanée (?) pour travaux et rénovation * ». Eh quoi, @joelleducdh , le mascara ne suffit plus ? On passe au lifting ?

Lire la suite

23/04/2010

Le sens de l'Etat, blabla

Au coeur des pires crises, il est des constats réconfortants: j’ai le plaisir de vous annoncer que mon dernier billet évoquant La thanatopraxie de la Belgique a totalisé le double de lecteurs du billet consacré à “Pamina toute nue”. Un record absolu, et la preuve que l’aile peut (parfois) supplanter la cuisse.

Donnons donc la chance au débat de prendre un peu de hauteur sur ce sujet. Et d’abord en mettant sur off le leitmotiv des particrates francophones appelant, quelle ironie, au sens de l’État (bla-bla) et à la solution des vrais problèmes. C’est vrai, Monsieur di Rupo, c’est vrai, Madame Milquet, c’est vrai, Monsieur Reynders que vous n’avez eu les uns et les autres que quelques décennies pour trouver remède aux maux que vous avez engendrés. Je veux dire la paralysie et l’ingouvernance de ce pays, et en particulier de cette région wallonne féodalisée à tous ses niveaux de pouvoir au nom de la particratie. Situation dont s'accommode entre-temps J.M.Javaux.

Lire la suite

03/10/2009

Indigestion?

Serai-je victime d'une indigestion? C’est la question que se posent quelques fidèles de ce blog, devant la page d’accueil du Bien commun, désespérément inchangée depuis quelques jours: aurais-je mal digéré quelque recette interculinaire, en particulier l’agneau maghrébin aux citrons confits? La réponse est non. Tout va bien, le transit aussi, merci. La plume –ou le clavier- n’est en rien constipé. Un peu de surcharge pondérale (le poids des mots?), quelques calculs (budgétaires), des problèmes de tension (professionnels). Un petit soucis de bile, néanmoins. En effet, j’ai pour habitude de parcourir la presse très très matinale (en général, dès l’insomnie de 5h30): celle dont les titres sont en vrac, encore, et l’orthographe mal collationnée. L’heure où on trouve même sur Le Monde des fautes de participe passé (!!!), ce qui console des horreurs que je retrouve dans certains de mes billets, quand j’ai le malheur de me relire.

Lire la suite