Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/02/2010

Un linceul blanc

IMG_0312_2.JPGCertains twitto-blogueurs (@xaviereco, @Chaos_Theory_Be ) posaient ce matin la question: les réactions des internautes rapport aux événements de Hal et à leur traitement médiatique (et politique) sont-elles différentes des téléspectateurs? Oui. Est-ce le signe d’une consommation plus critique, parce que plus interactive? Peut-être. Est-ce lié à la pratique du web 2.0, ou bien les réseaux rassemblent-ils sociologiquement des gens de sensibilité et de culture proche? Difficile, sans étude approfondie, d’apporter réponse à ce questionnement serré. Mais revenons à ce qui l’a motivé.

Les premières images de la catastrophe ferroviaire, rappellons-le, ont été “twittées” par @cedric, et reprises peu après par LLB et Le Soir. Les infos ont couru sur la twittosphère –et ont été critiquées, c’est à dire évaluée quant à leur crédibilité par les twitters aux-mêmes, avant de se retrouver, étoffées ou diluées, dans les médias traditionnels. Dans la foulée, un journaliste-twitter-blogueur félicitait ses confrères d’avoir ainsi été “les premiers sur la balle”. Ses propos soulevaient un tollé de réactions, à mon sens immérité. On peut faire crédit à ce journaliste de son usuelle correction, de sa pondération: l’expression dans le contexte est malheureuse, certes, mais il faut cesser cette inquisition des mots qui guette le faux pas, et le monte en épingle. J’avais développé ce problème déjà.

Je serais moins indulgente quant au traitement de l’information par les chaînes TV.

Lire la suite

18/08/2009

Le Bien commun (1)

Quoi de plus rébarbatif que le mot même d’étymologie? Cet éty- là n’a pas l’h d’éthylique, lequel renvoie à l’alcool d’éthyl, et à ses multiples variantes, dont le Pekêt ravageur (13 comas aux fêtes liégeoises du 15 août dernier) . Etymologie tire plus sagement son nom d’ etumos, qui en grec signifie “vrai”. C’est une science du vrai, du vrai sens des mots. Elle reconstitue leur ascendance en remontant de l’état actuel à l’état le plus anciennement accessible. J’adore l’étymologie: elle dévoile l’origine souvent ambigue des termes, le dévoiement de leur sens, leur usage, leur usure. Elle nous amène parfois à repenser les concepts, pour les ramener à leur fraîcheur originelle.

Tentons la chose avec le Bien commun, en passant outre précisément cet aspect rébarbatif, qui n’est là que pour dissuader les paresseux refusant l’aventure intellectuelle. Intellectuelle, ai-je dit: non pas intello. Distinguons la chose. Il ne s’agit pas de se “cultiver” mais de s’outiller mentalement pour penser juste.

Lire la suite

17/08/2009

Le bien commun, à penser en commun

Avant la rentrée qu'on nous promet mouvementée et pour laquelle nos politiciens fourbissent déjà leurs armes (rodomontades, préludes aux élections suivantes ?), il me semble opportun de prendre un peu d'altitude et de tenter de parler politique, autrement. Ce blog vient de fêter ses 6 mois, 125 billets, plus de 66.000 pages consultées, près de 2200 commentaires. C’est peu, et c’est beaucoup, vu qu’il s’agit de chiffres non trafiqués ;0) et que l’ensemble n’a bénéficié que du bouche à oreille, du forward de liens et d’une fidélisation par les flux rss.

Je vous dis merci d’avoir soutenu cette entreprise, cette prise de conscience citoyenne, cet engagement démocratique de plus en plus convaincu et militant. Je vous dis merci d’avoir embrayé, d’avoir, à votre façon, pris la relève et aidé à cette « percolation » de la politique dans d’autres domaines, dans d’autres milieux. Tout ceci n’a de sens que par la militance quotidienne de chacun d’entre nous : le refus d’être spectateurs d’une politique particratique, d’une dérive de plus en plus anti-démocratique, d’un consentement tacites aux systèmes et à leurs dysfonctionnements. Le refus de ressembler à ceci, un chien repus qu'on mène ou qu'on traîne, sur des voies qu'il ne choisit pas.IMG_3116.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

18/07/2009

Valet noir et Baccarat

Bon, apparemment mes vacances vous ont semblées longues (bien plus longues qu’à moi, semble-t-il)... lollllllll. C’est d’ailleurs amusant de regarder les statistiques du blog et sa fréquentation à la moindre nouvelle politique: sorry, tout le monde, pour cette grève sauvage des méninges et de la plume, mais il fallait recharger les batteries. C’est fait (à moitié).

Quoi de neuf en Belgikistan? 

Lire la suite

23/06/2009

Du vent dans le voile

Le voile de Mahinur Ozdemir suscite quelques remous, flotte entre brises et bourrasques, agite les forums et places publiques et fait même l’objet de bureaux de partis... vous allez voir, on va finir par parler politique! Si si, je vous assure...

Lire la suite