Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/01/2010

Le Dieu du MRAX et celui des Chrétiens

panier.jpgParcourant au hasard d’un lien la page d'accueil du Mrax, j’y (re)découvre que les relations du CA avec son personnel ne semblent guère s’être améliorées, et que dans le même temps, la plate-forme s'est transformée en lieu d’apologie de la Direction par le biais de cinglants communiqués. On y apprend incidemment que les instances du MRAX saisissent le Bureau de conciliation « face à des représentants syndicaux irresponsables et à certains travailleurs « va-t’en-guerre » ». Le document qui justifie chacune des décisions prises par la phrase péremptoire « Le CA n’a-t-il pas raison de remettre de l’ordre dans l’organisation ?», critique l’insubordination d’une travailleuse, la résistance au changement, le conservatisme de l’auto-gestion (lollllll !), le refus d’accepter l’ambition du CA, leur employeur, « qui veut et doit professionnaliser le Mouvement ».


Un second communiqué  vaudrait sans doute à n’importe quel patron de la FEB d’être cloué au pilori, mais il s’agit là, rappelons-le, d’une A.S.B.L subventionnée par le Ministère de la Communauté Française de Belgique, la Direction Générale de la Culture, le Service de l’Education Permanente, la COCOF, le Fonds d’impulsion à la politique des immigrés, ACTIRIS et le Fonds Maribel Social. Pfffffff. Tout ça, oui. Par le biais de l’argent des contribuables, volens nolens. De plus en plus nolens, d’ailleurs, mais il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Et qui se refuse, pour conserver les avantages de son double handicap, -cécité et surdité- à créer un « Comité d’Audit » …

Continuons donc cette intéressante lecture de la prose mraxienne, toute en subtilité et nuances, comme nombre de ses positions par ailleurs.

« PENDANT QUE LES REPRESENTATIONS SYNDICALES JOUENT LE POURISSEMENT, LE MRAX ENTAMERA SES REFORMES SANS SE LAISSER PRENDRE EN OTAGE.  A présent, que les représentations syndicales réalisent leurs envies (qu’elles ne savent que trop mal cacher) : la grève ! En toute hypothèse, le CA ne reculera pas devant son devoir de réforme pour en finir avec le modèle d’autogestion, et pour construire une culture de travail professionnel. »

Plus loin encore, on note encore ce fait déplorable que

« l’Inspection de la Communauté française, (soit) injustement critiquée par quelques travailleurs qui ne respectent plus rien (après le Président et le Bureau ; puis le CA ; aujourd’hui l’AG et l’Inspection) !

Respect, hé, mec ! Je dois avoir déjà entendu ça sur un trottoir. Ce trottoir d’où « montent » , en passant par quelques barricades, nombre de ces représentants de l’immigration faisant aux élections le plein de voix et ensuite de leurs poches. C’est du moins ce que dénoncent certains allochtones eux-mêmes, affublant ces arrivistes –et parvenus- du nom de khoubzistes. Je vous invite à lire l’intéressante analyse de Khadzil à ce sujet.

Mais je digresse. Ce qui m’invitait à écrire ce billet était bien autre chose. Je vois sur le site un « Zoom sur l’Islamophobie dans les médias ». Et, en bas de page, cette citation de Diderot :

« le Dieu des chrétiens est un Dieu qui fait grand cas de ses pommes, et fort peu de ses enfants ».

Je ne sais pas. Perso, je trouve qu’il s’occupe mieux des siens que celui des Musulmans, parce qu’il reste moins risqué pour femmes et enfants de Belgique de faire leurs emplettes sur la batte à Liège que sur un marché de Bagdad, de Karachi, ou Sana’a (Yémen). D’ailleurs beaucoup de musulmans semblent partager cet avis, en privilégiant l’Europe chrétienne pour migrer, plutôt que les Paradis des Emirats, de Dubaï, de l’Arabie Saoudite, de l’Iran.

Quoi qu’il en soit, en tant que chrétienne, je trouve inacceptable de financer Radouane Bouhlal pour me dire publiquement, sous couvert de Diderot, ce qu’il pense de ma religion. Si je ne m’affuble de mon côté d’aucun signe ostensible pour afficher un choix qui entend rester privé, il mérite d’autant plus de respect que je finance, en tant que contribuable, et l’asbl et son site. L’employeur du MRAX, ce n’est pas le CA. C’est moi !

Trop, c’est trop. Quand donc cessera ce scandale du financement particratique d’instances dont les dérives autoritaires et communautaristes sont aujourd’hui publiquement avérées ? Un mouvement contre le racisme a sa place, sa légitimité dans ce pays démocratique. Il doit être ouvert, pluraliste et démocratique. Le MRAX n’a plus rien de cela. A mon sens, il est inconcevable que l’argent public continue à l’alimenter.

 

Quand une pomme est pourrie dans le panier, il faut la jeter.  Ce n'est pas la tâche de Dieu, mais du Politique.

 

mrax1.jpg

 

 


Commentaires

Diderot a peu être raison, pour protéger ses enfants le dieux des musulmans a créé le MRAX. Mais qui protège les Chrétiens?

Écrit par : pasp | 17/01/2010

@ pasp
Pas de panique, monseigneur (dieu que çà ma fait mal d'écrire ce mot) Léonard arrive ! Fini le badinage ! Le Torquemada belge va chasser les hérétiques et ramener la bon peuple dans les églises...

Écrit par : dopey | 17/01/2010

oui, mais helas aussi la pecheresse non repentie que je suis...

Écrit par : pamina | 17/01/2010

Vu les ignomnies que l'on peut lire ici de manière récurrente, nul doute que votre châtiment sera terrible : la mise à l'index !

Écrit par : dopey | 17/01/2010

J'avais posté au mois d'octobre une note allant dans le même sens :

http://laphilosophiedusanglier.blogs.lalibre.be/archive/2009/10/07/quelle-est-encore-la-credibilite-du-mrax.html

Pour moi, le MRAX devrait être privé de tout subside. Il n'a plus aucune légitimité car son objectif ne semble plus être la coexistence pacifique mais l'islamisation du pays.

Écrit par : Le Sanglier | 18/01/2010

le MRAX a été bien plus present dans les blogs que ds la presse subsidiée. Quand l'echo s'assourdit, ce n'est pas que ceux qui crient perdent leur voix, mais que d'aucun capitonnent les murs.
Le MRAX est devenu un groupuscule. Il est intolérable que l'argent des contribuables continuent à financer ce mouvement qui entend "se professionnaliser" avec de telles méthodes. Que les responsables politiques qui les soutiennent pour motifs électoralistes les prennent en charge, et assument la teneurs de leurs propos.

Écrit par : pamina | 18/01/2010

tiens, la citation a changé... aujourd'hui, c'est:
On défend bien plus férocement sa chance que son droit. (Jean Guéhenno)

Écrit par : pamina | 18/01/2010

Les commentaires sont fermés.