Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/12/2009

Benoît XVI et Brigitte Bardot

Au risque de me brouiller irrémédiablement avec mes lecteurs laïcs (surtout ceux qui atterrissent ici par hasard, me lisent cursivement et me cataloguent sans tarder dans la mouvance cagot-bigot, tendance béni-oui-oui), j’ai décidé de revenir à un sujet me semble-t-il de circonstance: Rome, le Pape, l’Eglise et la mode.

 

large_451133.jpg
(Non c'est pas le Père Noël, c'est le pape coiffé de son Camauro)

 

 

 


Pécheresse que je suis, je ne suis pas allée à la Messe de Minuit. Le lendemain de surcroît, soumise aux aléas d’une vaisselle aussi plantureuse que le repas de la veille, je me suis soustraite, également, à la bénédiction Urbi et Orbi. Au fait, on devrait podcaster (ou baladiffuser, comme disent joliment les Québécois), ça permettrait de récurer pieusement. Quoique je préfère Abba. Même si Abba en araméen veut dire Père, comme Pape. Je digresse.

J’ai donc attendu le soir pour contempler S.S. (Sa Sainteté) me dispenser ses grâces en différé et en mosette. En quoi? En mosette! Si le terme ne vous est pas familier, je vous partage mon maigre savoir paramentique, c’est à dire tout droit issu de la science des ornements liturgiques.

La mosette est une pélerine courte descendant jusqu’à la taille et boutonnée par devant. Elle est signe du pouvoir de juridiction. Le pape a le privilège d’en porter différents modèles (mode printemps, été, hiver) : pendant le temps pascal, elle est de soie blanche, l’été, de soie rouge, enfin, en hiver, en velours rouge bordée d'hermine blanche.

 

ALeqM5i2bJ10-tzpkAnrisPLNoa9D8GpgA.jpeg

 

 

La photo de première page montrait le charmant accessoire du nom de "Camauro", modèle unique, dont le port est strictement réservé: il s'agit d'une"coiffure du pape, plus large qu'une calotte et descendant sur les oreilles. Le camauro est en velours rouge, orné de satin de la même couleur, bordé de duvet de cygne (wawwwwww ça doit être doudoudoux ça...) ou doublé d'hermine. "

Benoît XVI semble affectionner tout particulièrement les ornements pontificaux que son prédécesseur endossait avec plus de réserve : Jean-Paul II restera dans les mémoire comme le pape en blanc. Les goûts vestimentaires de l’actuel successeur de saint-Pierre ont déjà suscité quelques réflexions. Ainsi, portait-il, au jour de son intronisation, un pallium inspiré d’un modèle du XIIIe siècle. Notons que le Maître des cérémonies de Carol Wojtila a été promu par Joseph Ratzinger à la tête d’une commission dont personne n’avait jusque là entendu parler, et qu’un nouveau, plus proche de sa conception des fastes liturgiques, lui a succédé : Guido a remplacé Piero Marini. Ni Gala ni Public n’ont parlé de cette info people, mais perso j’ai trouvé cela révélateur.

En 2007, le magazine américain Esquire avait élu Benoît XVI, âgé de 81 ans, accessoiriste de l'année pour ses mocassins en cuir rouge, dont les spécialistes de la mode estimaient qu'ils étaient probablement fabriqués par la maison Prada. « Une frivolité caractéristique d'une époque qui tend à banaliser et non pas à comprendre » avait alors déclaré Mgr Guido Marini, le nouveau maître des célébrations liturgiques à Rome. En juillet 2008, l’Osservatore Romano rétorquait par un article intitulé « Le pape ne s’habille pas en Prada ». On y apprenait que le Pape, en définitive, ne s’habille pas, qu’il revêt le Christ. Certes, j’entends et je comprends. Il n’empêche que pour le profane, la ressemblance avec le prêcheur de Nazareth crucifié sous Ponce-Pilate est peu perceptible. Et le retour à la « continuité » sans créativité intempestive (donc la relégation de nombre de traditions post-concilaires), ressemble assez à une « réaction ».

Tout ça pour vous faire part de mes méditations : m’est avis qu’après la volée de bois vert que Daneels vient de se prendre dans la presse conservatrice vaticane (il y est, ni plus ni moins, qualifié de fossoyeur de l’Eglise de Belgique), le choix de Rome est fait quant à son successeur(1). Je parie dix contre un pour Mgr Leonard. Il me paraît cadrer exactement avec le programme pontifical, et se profiler, selon l’expression qu’employait Drewerman en 1993, comme parfait « fonctionnaire de Dieu ». J’ai dit : je parie. Et j’ajoute : la mort dans l’âme.

Daneels, rappelons-le, était à la mort de Jean-Paul II un « papabile » sérieux; il fut écarté par des manœuvres peu reluisantes, émanant en droite ligne de l’officine ratzingerienne. Il eut le tact ou plutôt la charité de se taire sur cette « campagne du conclave », et l’élégance de quitter ses ouailles sur une homélie appelant au respect  de la terre et des humains. Je préfère ce visage-là du christianisme, à celui, engoncé dans un collet d’hermine, de l’actuel et pontifiant pontife. Lequel connut par ailleurs sur ce futile (?) sujet, le déshonneur d’une pétition initiée par les défenseurs des animaux.

Je ne sais si Brigitte Bardot fut signataire : en tous les cas, une rencontre entre l’égérie des phoques et celui qui fut surnommé par ses partisans enthousiastes « le Grand Inquisiteur (2)» ne manquerait pas de m’intéresser, au cas où elle eût lieu. Si vous en entendez parler, faites-moi signe ;0).

Mazette, que de bruit autour d’une mosette !



1 Paolo Rodari, le vaticaniste du quotidien berlusconien Il Foglio n’est pas en reste : « Le primat Danneels laisse derrière lui un cimetière ». La charge est à peine plus nuancée sous la plume de Sandro Magister, collaborateur de l’hebdomadaire L’Espresso, qui traite Danneels de « martinien », en référence à l’ancien archevêque milanais Martini, maître à penser des anti-ratzinguériens de tous bords. Magister ironise sur la « désertification du catholicisme belge », au cours des 30 ans de règne de Danneels. Cfr http://www.leforumcatholique.org/message.php?num=523575

2 les opposants ont de leur côté surnommé Benoît XVI « Palpatine », car il fut élu le jour de la sortie de Star wars épisode III . Bardot est, dans l’état actuel, moins séduisante qu’Amidala (Nathalie Portman)

 

Commentaires

Bah, si la doctrine catholique était compatible avec l'écologie, ça se saurait. Il suffit de lire la Genèse 1:26, 1:28 et 1:29 pour comprendre.

Personnellement, je préfère voir le Vatican dirigé par un intégriste-repoussoir que par un pseudo-moderniste qui fera passer le même message avec douceur. Même recouvert de miel, un poison reste un poison. Je n'ai jamais compris comment on pouvait considérer les monothéismes comme des religions d'amour après avoir lu la Bible et le Coran.

Ceci dit, le bouddhisme n'est pas non plus une panacée quand on dépasse une connaissance superficielle...

Écrit par : Le Sanglier | 26/12/2009

pourtant j'ai entendu un jour une exégèse de la Genèse et écologique, et végétarienne...

Écrit par : pamina | 26/12/2009

Je pense que l'Européen n'écoute plus du tout ce pape engoncé dans ses certitudes et ses dogmes d'un autre âge, sans raccord réel avec l'époque présente; et j'en suis désolé car c'est avec anxiété que je note la montée d'un islam d'ailleurs défendu par une gôche-caviar jadis "bouffeuse de curés"! Je ne vois pas pouquoi il faudrait caniniser JP II, pape d'un obscurantisme primaire sur bien des sujets, qui a donné l'image déplorable d'un zombie décati alité sur le Trône de saint-Pierre; après la lourde cuisine du terroir polonais, nous voila flanqués d'un bavarois bien peu digeste...

Écrit par : Mahy Joël | 26/12/2009

ouais! parce que vous savez à quoi ressemblait la victime la plus célèbre de Ponce Pilate ;-)?Qui vous dit qu'il n'arpentait pas la Judée-Samarie/Palestine (biffez la mention inutile) vêtu de mosettes et de camauro, des sandales en cuir rouge (amphibies pour les marches SUR le lac de Tibériade) aux pieds. Un peu comme le commandant Cousteau avec son bonnet rouge à pompons, quoi. Il y a vait peut-être comme dans notre petite terre d'héroisme une loi empêchant de se déguiser hors des périodes de carnaval (enfin de saturnales et de bacchanales) et comme notre homme refusait d'obtempérer aux injonctions des agents qualifiés ..ben on l'emmena au poste et puis on fit une croix dessus.


je ne crois pas trop aux chances de Léonard, pour une raison bien simple : il aura septante ans en janiver prochain. Ce qui veut dire que dans cinq ans il devra se retirer du service actif et passer la crosse et la tiare à un successeur. Et dans cinq ans,il est très probable que Benoît XVI sucera les pissenlits par la racine (enfin je veux dire : "sera sous la terre et fantôme sans os, par les ombres myrteux prendra son repos".
Donc je penche vers un candidat plus jeune, sexa...génaire (faut pas exagérer, pas un gamin de 50 ans) mais je ne vois pas qui.
A la décharge de l'évêque de Namur, et le fait n'est pas récent, il faut lui reconnaître que chez lui, le christianisme, ça marche.
Son diocèse forme en effet autant de prêtres que les sept autres (Anvers, Bruges,Gand,Hasselt, Malines-Bruxelles, Liège et Tournai) réunis. Si on examine les choses d'un point de vue quantitatif,il est clair que c'est lui qui, vulgairement dit, fait tourner la baraque.

Ce qui ne m'empêche pas de ne pas l'apprécier.

Écrit par : hughes_capet | 26/12/2009

fausse information: il y a chez lui le plus d'inscrits (tous étrangers) au séminaire, mais il n'ordonne pas plus (et même plutôt moins) que les autres.... Hugues, Hugues, vous vous abreuvez à des sources manipulées par les conservateurs radicaux, dont le berlusconien Il foglio ;0)

Écrit par : pamina | 26/12/2009

Une exégèse végétarienne ? Encore une bonne raison de rejeter la Bible ;) Plus sérieusement, je serais curieux de lire cette fameuse exégèse écologiste car le il neigera sur Kinshasa avant que l'Eglise renonce à son anthropocentrisme et ses positions natalistes.

Écrit par : Le Sanglier | 26/12/2009

"l'Eglise" institution, peut-être. Ce n'est pas l'église-assemblée, ni même celle de tous les saints. Dont je ne suis pas, je le précise.
Je me souviens avoir entendu un théologien louvaniste sur le sujet, dans mes jeunes années; mais ça fait longtemps, vraiment lolllllll
sinon je troruuve ceci: http://www.all-creatures.org/cva/HGCenfrancaise.htm qui n'est pas du même acabit
plus serieux: http://www.jstor.org/pss/27586365

Écrit par : pamina | 26/12/2009

ceci est pas mal du tout par contre: http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_2000_num_55_4_279882 -mais je m'éloigne, je m'éloigne

Écrit par : pamina | 26/12/2009

Comme vous l'avaez si bien préciser au début de votre post, vous n'êtes pas pratiquante, donc pas catholique.
Ainsi, vous n'êtes pas qualifiée pour juger quoique ce soit
D'ailleurs, moi non plus, l'élection d'un Pape se fait par les cardinaux et la nomination d'un cardinal par le Pape
Daneels s'en va, bon débarras

Écrit par : Paul | 26/12/2009

ah bon? la non-pratique exclut du catholicisme? vous m'en apprenez des choses...
De toute façon je me revendique chrétienne, d'abord: catho, je le suis sociologiquement. Ce n'est pas un choix, mais une résultante. ça ne mérite pas un débaptême, mais ce n'est pas, non plus, une fierté...

Écrit par : pamina | 26/12/2009

Je viens de mettre ceci sur Twitter : "Benoît XVI, les ballerines Prada, la mode vestimentaire du Vatican, Daneels, Brigitte Bardot... superbement écrit !" suivi d'un lien vers votre billet.
Je me répète, superbe ! Continuez comme ça, "Le bien commun" ne peut que mieux s'en porter !

Écrit par : Sucre Gandhi | 26/12/2009

"J'aime le Christ, mais je méprise les chrétiens qui ne vivent pas conformément au Christ"

Mahatma Ghandi

Écrit par : Le Professeur | 27/12/2009

@Le Professeur
Aujourd'hui, l'Église Catholique ne vit malheureusement plus à l'image du Christ !

Écrit par : Sucre Gandhi | 27/12/2009

@Le Professeur
et votre phrase fait "aïe" -un bobo qui est signe positif, en somme: les sépulchres blanchis n'ont ni regrets ni remords.

Écrit par : pamina | 27/12/2009

Que l'on laisse le libre choix à tous, les croyances sont affaires privées. Mais ce que je ne tolère pas c'est le prosélitisme et l'intégrisme. Tout est dit. J'en parle pour avoir souffert 6 ans dans un collège jésuite..... Ils ne sont pas arrivés à me faire entrer la tête dans le carcan, mais m'ont dégoûté à tout jamais de la religion catholique.

Écrit par : HUPEZ | 29/12/2009

@ Pamina et Hupez ,

je vous propose de lire le texte suivant ( un peu long mais combien interpellant si l'on veut bien y réfléchir) :

http://www.culture-et-foi.com/texteliberateur/maurice_bellet_2.htm

Bonne année 2010

(C'est ma première visite sur ce blog)

Écrit par : BrunoK | 31/12/2009

Bienvenue BrunoK
Superbe texte de Maurice Ballet, en effet. (http://www.mauricebellet.eu/) -Il me parle. Sur ce, peu blogable et twittable ;0)
je l'envoie tout droit au monastère, pour le bonheur de quelques amis que j'ai là-bas. Et le reste, comme Marie "je le tourne en mon coeur".

Écrit par : pamina | 31/12/2009

J'ai juste envie de déposer ce texte ici :

http://www.koztoujours.fr/?p=6563

Écrit par : BrunoK | 13/01/2010

Notre très cher pape, benoit XVI ne fait certainement pas l'unanimité que faisait son prédécesseur Jean-paul II. Il est vrai qu'il n'a pas autant de charisme et ces propos peuvent manquer de "diplomatie" aux premiers abords. Cependant, il faut souligner que les médias se font un malin plaisir à s'acharner dessus en sortant ses propos de tout contexte ( je pense notamment à la question du préservatif et du SIDA ). Ainsi une fois dans leur contexte, ses propos sont plus discutables.

Écrit par : Blague | 27/01/2010

Pauvre benoit XVI, victime d'un acharnement médiatique. C'est sûr que succéder à un pape tel que Jean paul 2 n'est pas une chose facile, peu de pape ont bénéficié d'un côte de popularité aussi importante. Pour revenir à benoit XVI, remettons les choses dans leur contexte et la discussion sera ouverte.

Écrit par : Auto spiele | 26/07/2010

Les commentaires sont fermés.