Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/08/2009

Belgium abroad

Un peu découragée par les avatars de mon billet d’hier (je n’ai jamais compris comment il a pu drainer 126 lecteurs alors qu’il n’a jamais paru comme “publié” ni dans les derniers billets ni dans les sites à jour), j’ai décidé aujourd’hui d’adopter la loi du moindre effort, et de renvoyer le lecteur curieux d’analyse sur l’état de la Belgique, à une analyse de la Belgique en tant qu’Etat.


Il s’agit d’une étude publiée par Heritage.org, qui tend à mesurer l’attractivité des pays en termes de liberté économique. A prendre avec les pincettes d’usage, évidemment. Si la Belgique est en pointe pour 8 points sur 10, et dépasse sur ceux-ci largement la moyenne, elle est néanmoins en recul sur 5 de ces points précis, dont la corruption. Symptomatique, n’est-ce pas?  Quels sont les deux points où la Belgique est sous la moyenne européenne? La pression fiscale, qui lui vaut un score 41, pour une moyenne de 74  ... et le critère “government size”, qui nous vaut une cote de 28, pour une moyenne de... 65 !!!

Espérant ne pas passer pour autant pour une disciple de Friedmann (heurk), je communique le tout à votre réflexion et à celle des politiques qui chercheraient des pistes quand au lieux d’applications d’une inévitable “austérité”.

GOVERNMENT SIZE

28.3

Total government expenditures, including consumption and transfer payments, are very high. In the most recent year, government spending equaled 48.9 percent of GDP. Better fiscal governance could alleviate imbalances among levels of government and the effects of rising expenditures on an aging population.

http://www.heritage.org/index/Country/Belgium

Au fait, pour en revenir aux Provinces, quelqu’un peu me dire le coût estimé des prochaines élections en 2012 ( ?) ? Et vérifier l’info selon laquelle la Province de Hainaut comporterait à elle seule plus de fonctionnaires que toutes les provinces flamandes réunies ?

Commentaires

Ce que je sais c'est que la province du Hainaut (qui représente plus ou moins 30% de la population Wallonne) compte dix fois plus d'agents (10.000) que celle de Namur (1.000) pour un cout en 2008 de plus ou moins 55 millions d'euros en salaires.

Il y a aussi pléthore d'agents provinciaux qui sont aussi échevins communaux etc.

Les provinces sont consacrées dans la Constitution, les promesses de réformer les dites provinces ne passeront qu'à la condition expresse de réviser la constitution, et ce n'est ni le parlement wallon, ni le bruxellois qui sont en mesure de le faire (sauf erreur).

C'est du pipo cette histoire de 'bassins de vie', comme l'histoire du cumul à 25% pour 2014.

Écrit par : olivier | 05/08/2009

Les 55 millions de salaires que j'évoque sont ceux des agents namurois, j'imagine que pour le hainaut il faut multiplier par 10...

Écrit par : olivier | 05/08/2009

oui, mais la révision de la constitution, elle est bel et bien programmée (pour tout autre chose...); une pierre deux coups?

Écrit par : pamina | 05/08/2009

Pamina,

Penses-tu un seul instant qu'une coalition de gauche osera annoncer la suppression d'emplois au niveau des provinces, au mieux ils feront un lifting au niveau du nom et de quelques compétences, cela n'empêche, c'est un luxe qui coute cher et qui n'est pas très rationnel de nos jours.

D'ailleurs, premier message politique reçu 'on ne supprimera pas de postes d'agents provinciaux'.

Il y a vraiment quelque chose de malsain dans tout ce cirque, d'un côté un Etat en déliquescence budgétaire (suffit de lire l'article ou VP déclare que l'Etat ne peut assumer plus de 40% de ses dépenses propres aujourd'hui), des régions qui accumulent les déficit aussi, un trou béant de 20 milliards qui nous propulsent à une perte cumulée connue il y a 20 ans, à tel point que si nous devions entrer aujourd'hui dans la zone euro, cela nous serait impossible en vertu des critères de convergences de Maastricht...

Ce n'est pas vraiment en maintenant un train de vie de 'sénateur' de la gouvernance que nous y arriverons, cela devient aussi indécent que ces grands patrons rémunérés éhontément pendant que leur entreprise virait du personnel à tour de bras, crise oblige.

Evidemment supprimer des frais de gouvernance c'est aussi empecher de recaser des Donfut et consort à nos frais...

Écrit par : olivier | 05/08/2009

Le problème est qu'il s'agit d'une véritable armée mexicaine, trop de chefs, pas assez d'indiens.
Je ne vois aucun problème pour faire glisser les services effectifs à la population sous un autre niveau de pouvoir; par contre, le contenu inefficient de cette administration est par définition inutile ou que ce soit... d'ailleurs s'il fallait ramener le barème au niveau de compétence de certains, cela ferait déjà pas mal d'économie...

Écrit par : pamina | 05/08/2009

Dans la plupart des entreprises, vous êtes censé (ou obligé de) tenir des comptes de vos heures et prestations. Vous avez un ensemble de tâches plus ou moins précises à effectuer et un un temps bien délimité pour les effectuer. Sans cela, il serait assez difficile pour votre patron de mesurer votre productivité et surtout évaluer le coût de chaque tâche.

Qu'en est-t-il de tous les fonctionnaires ? J'imagine que si le Hainaut a tant de fonctionnaires, c'est qu'il y a une raison et que chacun a du travail et un rôle bien déterminé. Je serait curieux de savoir si eux aussi sont évalués comme nous le sommes. Si je ne fais pas mon boulot ou si mon patron n'a plus de boulot pour moi, je vais perdre ma place. Je ne suis pas du tout convaincu qu'il en soit de même pour le personnel de l'Etat !

Sinon, Pamina, pour répondre à votre interrogation quant-au nombre de lecteurs élevé malgré que le site n'apparaisse pas comme mis à jour, j'utilise pour ma part un lecteur de flux RSS et je suis abonné à votre flux. Et j'ai l'impression que via cette technique, je suis au courant quasiment en temps réel des mises à jours, même si elles n'apparaissent pas sur le site de La Libre...

Écrit par : Christophe H | 06/08/2009

ah... j'avais pensé à cette éventualité, aussi, du RSS, ce doit être ça... même si pendant les vacances, j'ai également vu un clan d'irréductibles persister à venir lire le billet quotidien (absent) lollllllll
Ce que vous énoncez est pour moi une évidence. Du gratte-papier au ministre, tous ont une responsabilité vis-à-vis de l'employeur-contribuable. Donc, réclamer la transparence au niveau des rémunérations et des compétences n'est que normal. Abstraire le discours en parlant de l'"Etat", c'est favoriser la "perte de conscience sociale": l'Etat n'est pas un machin, c'est une structure mise en place pour favoriser le vivre-ensemble; c'est l'expression de notre contribution au bien commun. Nul n'a le droit de galvauder nos efforts.`

Écrit par : pamina | 07/08/2009

Bravo Christophe H ; je me suis fais confirmer hier le gouffre qui existait entre l'esprit d'entreprise et la qualité du travail à fournir dans le secteur privé et à la limite son inexistence dans le secteur publique.
Tous les fonctionnaires, personnes physiques, ne sont pas des fénéants ou des incompétants, mais la structure, clientélisme politique et autres engagements et promotions basées sur une appartenance à une couleur plutôt qu'à des compétences conduit forcément à la performance de notre administration. La quantité n'a jamais pu suppléer à la qualité.
Le Plan Marshall 2.vert va-t-il nous démontrer le contraire ?
Leçon à tirer ?
Un inventaire chiffré des personnes, des coûts, des performances et un comparatif avec d'autres régions de ce pays ou d'Europe.
Quand vous recevez votre avertissement-extrait de rôle, c'est bien de chiffres dont il est question.
Est-il anormal de demander un même état des lieux ?
Je viens de voir le JT sur la Une. Il est question des coûts de la rentrée scolaire et d'une augmentation des allocations familliales.
C'est bien, mais la seule question qui n'est pas posée est de savoir qui peut et qui devrait financer cette charge financière supplémentaire. L'état Providence bien sûr. Comme pour tout le reste ! Alors il suffit simplement de faire tourner la planche à billets.
C'est simple non ?

Standart Champion!! Mais pour cette saison c'est pas bon signe. Hein Michel! Les chiffres sont bons, ce sont les paramètres qui sont mauvais. Alléé santé, du pain et des jeux...

Yvan.

Écrit par : Yvan | 08/08/2009

Les commentaires sont fermés.