Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/07/2009

Billet d’humeur (de mauvaise -)

Je viens de parcourir la presse matinale, enfin de mon matin à moi qui commence, de l’autre côté de l’Atlantique, 6h plus tard que le vôtre. Je vous recommande l’excellentissime article de Michel Rocard dans le Monde d’aujourd’hui. Il parle de crise, d’économie, de politique. Rien à voir avec les discussions de marchands de tapis de « présidents » de partis, sensés rénover notre gouvernance par des quotas autorisant les déviances à limite de certains pourcentages. 


De qui se moque-t-on ? 

Nous présentera-t-on une limitation des cumulards à 33% PAR PARTI comme un progrès ? Le chiffre est énorme, d’une part, et le principe extraordinairement anti-démocratique. Il entérine, renforce et légitime les partis qui ne sont, en définitive, que des organisations de fait sans existence légale, confisquant la volonté claire des citoyens : pas de cumuls, pas de doubles mandats, pas de doubles salaires, pas d’absentéisme justifié par la multitude de charges. Le lien avec la population ? Qu’il s’établisse au fil d’une carrière progressive, formant les mandataires aux différents niveaux de pouvoir –de sorte qu’on puisse à temps s’apercevoir des seuils d’incompétence, avant que le principe de Peters nous oblige à subventionner à vie ceux-là même qui nous ont mené au gouffre.

Tiens, faisons preuve de générosité : tolérons 10%, tirés au sort parmi les cumulants, tous partis confondus. Donnons la main au hasard, plutôt qu’aux présidents. Faisons place à des gens nouveaux, avec des compétences nouvelles : n’oublions pas que le cumul est en définitive l’instrument de quelques-uns pour monopoliser le pouvoir, aussi au sein des partis. Les luttes d’influences, la défense des privilèges –et parmi ceux-ci des abus- paralysent la vie politique à tous les niveaux. Cessons ces marchandages, ces partages de gâteaux. La bonne gouvernance ne passe pas par la légitimation d’états de faits, dont nous avons éprouvé les dérives. Elle passe par une rupture claire, radicale, avec les pratiques anciennes. Dont, prioritairement, le cumul.

Il est temps de démontrer aux citoyens que nous quittons le champ de la politicaille pour entrer dans celui de la politique, celle qui ne connaît d’autre bien que le bien commun. Pour ma part je suis effrayée du changement de ton que je perçois, depuis une semaine, dans les forums. Atermoiements, tergiversations, défense maladroite de privilèges injustifiables génèrent, après une conscientisation politique pré et post-électorale, un radicalisme de plus en plus agressif. Voici qu’émerge un poujadisme qui n’a rien de primaire, d’autant plus dangereux qu’il est précisément secondaire, qu’il résulte d’attentes déçues et de ce que d’aucuns considèrent comme un déni de leur voix, de leur volonté. N’avez-vous donc point d’yeux ni d’oreilles ? Ou prenez-vous décidément les électeurs pour de francs idiots ? Un changement ne se mesure pas en termes de pourcentages, mais en termes de rupture, et d’alternative. Ne nous payez pas, une fois de plus, de mots. 

Commentaires

Salut Pamina, en espérant que ton séjour est agréable, loin des vicissitudes de la politique belgo-belge.

Concernant les cumuls, ce qui me paraît inouï c'est l'argumentaire de certains, il ne faut pas couper le parlement du milieu local, comme si la fonction échevinale ou mayorale était la seule qui permet ce lien avec le public. Sont-ils incapable d'imaginer un parlement plus ouvert au grand public, avec un brin de pédagogie et d'interfaces permettant de prendre connaissance des réalités du terrain ?

N'est-ce pas sous ce fallacieux prétexte, que l'on nous justifia les hautes missions du Bureau lors du célèbre voyage Californien ?

J'ai quelque peu annalysé le cas de la France, ou le cumul des députés y est impressionnant, malgré le plafonnenement des revenus à 1.5 le salaire de base d'un député (hors frais), je vous conseille la lecture d'un article de l'Institut Montaigne à ce sujet :

http://www.institutmontaigne.org/medias/documents/parlementaire_internet.pdf

Autre point, l'accord gouvernemental qui prévoit la mise en place d'un Comité d'éthique et de déontologie parlementaire, le CDh se réjouissant d'une décision qu'il prône depuis longtemps (sic), qu'elle belle hypocrise et jolie manière de faire de la récupération politicienne, enfin vous comprendrez que sur ce point je les trouve plutôt cynique et de bien mauvaise foi...

Mon sentiment, nous n'aurons une véritable muutation de la politique qu'avec un nouveau brassage de génération politique, impossible d'espérer une révolution politico-culturelle avec des Milquet and Co au balcon. C'est génétique, et ces gens là ne peuvent pas comprendre que le XXI siècle c'est autrement.

Pamina, ne nous revient pas avec la grippe ! Bonne fin de séjour outre-atlantique

;-)

Olivier

Écrit par : olivier | 07/07/2009

Il faut que les négociations soient finies le 21 juillet.
Car le 21 juillet, pour les zhommes politiques, c'est le début des vacances. Et donc, s'ils échouent, ils vont devoir partir en vacances ENSEMBLE.
Oui mais...
Happart veut retourner en Californie,
Milquet demande qu'il y ait un kid club pour ses enfants.
Elio s'en fout du moment qu'il y a une discothèque et du soleil.
Javaux veut bien y aller si on y va en train.
En train électrique renchérit Cheron.
Oui mais avec un open bar dira Daerden.
Près d'une église intervient Lutgen.
Et d'une mosquée renchérit Ozdemir.
Isabelle Durant accepte d'y aller en avion, si on ne survole pas Bruxelles.
On partira de Charleroi rétorque Edmée De Groeve.
Et où garer mon vélo ? demande Doulkeridis
derrière le camping car de la famille Sagawé dit André Antoine.
Catherine Fonck se charge des médicaments
et Marie Arena des sandwiches.
Van Cau se dit qu'il sera à la diète si Marie fait les sandwiches.
Bah, du moment que c'est casher dit Olga Zrihen.
Et Hallal dit Sfia Bouarfa.
Et avec de l'huile de parme dit Bea Diallo.
Mais de l'huile de palme bio répond Wesphael.

Comment voulez-vous qu'ils s'entendent....

Écrit par : hughes_capet | 07/07/2009

Coucou! Bonjour! Vous me manquez! Ratez pas l edito de M.Konen, j adore son final! A+

Écrit par : Pamina | 07/07/2009

Bonjour à tous et spécialement à Pamina qui consacre , ses heures de vacances bien méritées !!! ahahah .....à nos broliticien(ne)s

Et oui , consacrer des jours et des jours à accorder ses violons sur l'éthique et la bonne gouvernance relève de la pure follie alors que cela doit couler de source dès que l'élu(e)a prêté serment.... mais voila , il n'y a plus d'hommes d'état depuis 25/30 ans.... plus que des gouvernants inciviques et irresponsables et ce n'est pas l'arrivée des femmes au pouvoir qui va redorer le blason de la politique !!! voyez des ARENA , ONCKELINCKS,et maintenant la MILQUET
d'ailleurs , des tensions sont déjà perfectibles entre nos guignols de l'olivier...à trois , ça ne marchera pas surtout en wallonistan...alors qui doit partir ?? d'autant qu' ECOLO n'est pas indispensable au couple idyllique que formait Elio&Jowelle
On nous annoncait un bain de sang social si le Mr en était mais ici , cela pourrait être la bérésina pour !!!!! Dans le fond , je n'ai aucun regret à avoir consacré ma voix à un parti qui n'avait aucune chance..mais vous ??

Écrit par : jacques legrand | 07/07/2009

J'ai lu l'édito de Konen, on se demande quand même si ca lui arrive de lire le reste de son journal ;-)

(humour)

Écrit par : olivier | 07/07/2009

Suis dégoûtée... Rien à faire, on va y repasser et payer comme les cons que nous sommes.

Écrit par : Diane | 07/07/2009

Oui, nous allons y repasser et payer commes les cons que nous sommes, rien à faire.

Écrit par : quidam | 07/07/2009

Rien à faire ?
C'est Elio qui tire les marrons du feu. Donc les petites affaires vont continuer sauf celles qui sont dans la partie visible de l'iceberg.
Connaissant le rapport entre la partie visible et la partie submergée, il faudrait quelques sous-marins nucléaires pour en venir à bout.
Pas pour demain et la joelle qui a mis le bordel dans l'orange bleu finira bien par faire de même dans l'olivier.
"Les cons que nous sommes" la connerie est une certaine forme d'intelligence, je pencherais plutôt pour le qualificatif médiocre, et ce à tous les niveaux.
Bravo à tous les électeurs de papa et autre guignol, j'espère qu'ils sont fiers et qu'ils vont en baver bientôt.
Standart Champion!


Yvan.

Écrit par : Yvan | 08/07/2009

Les commentaires sont fermés.