Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2009

Un trou au budget (aussi?)

J'ai écouté la sortie de Daerden hier, au JT. Quel tabac il ferait, sans marionnette, aux Guignols de l'info! Question people: as-t-il le même chirurgien que Michael Jackson? Je l'ai trouvé "tiré". Ah? C'est la fatigue? Il reste optimiste quand même: "Les chiffres ont toujours été bons". Pourquoi changer, tout va bien, c'est comme à Liège...

Une petite idée alors, dans cette logique dynamique et positive. Pourquoi ne pas demander à notre ex-futur ministre des trous budgétaires de créer prioritairement un poste "récupération des abus", alimenté par la réalisation immédiate des promesses de remboursements? En vrac californiagate, affaire mean au forem, dépenses à Pekin, chaudiere à carcassonne, cartes de crédits diverses (d'Anne-Marie à Edmée), Mipim, consultances (Donfut, Coëme), j'en passe, mais là, je suis pressée, je vais au boulot. Ainsi, avant de former le gouvernement, nous pourrons vérifier la teneur de ces bonnes volontés... A moins que tout ceci ne soit une fois encore un air dont on connaît la chanson: "paroles et paroles et paroles...". Trève de plaisanterie. Si Dalida fait sourire encore, elle n'endort plus: pour ma part je sens poindre l'exaspération citoyenne.

Commentaires

ne manquez pas l'édito de Konen dans la libre: une liberté de ton qui fait du bien.
http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/510305/pour-que-ca-change.html

Écrit par : pamina | 18/06/2009

Tout cela fait partie des petits miracles quotidiens auquels la politique belge nuos a accutumés.
Samedi 6 juin la situation financière de la région wallonne et de la communauté française étaient florissantes grâce à la gestion supermanique et tarazimboumante de Michel Daerden. Et il y avait tellement peu de trou dans nos routes qu'on ne se souvenait plus d'en avoir vu, même du côté d'Etalle où on refait le même tronçon d'autoroute tous les étés.
Patatras, miraculi miracula, aujourd'hui y a plus de sous. Les routes sont à refaire, les bâtiments scolaires hier flambants neufs sont aujourd'hui délabrés, il y a plus d'eau qui coule en dehors des tuyaux de la swde qu'il n'y en a qui arrive chez les abonnés. En un mot : La crise est à nos portes, on va faire des économies et ce sera dur. Pour un peu Javaux se prendrait pour Churchill et nous promettrait blood, sweat and tears.
Acte 2, Elio intervient pour dire que oui mais non et qu'il n'est pas question qu'on fasse de l'austérité et qu'on puise dans la poche des p'tits-qu'on-spotche.
Joelle affirme : la crise, le cdh n'est ni pour ni contre, bien au contraire.
Bilan de la maneuvre :
Tout d'abord, on est bien dans la m...., la crise mondiale étant bien passée par là.
Ecolo va se taper les mesures impopulaires
Le PS va passer derrière en disant qu'il n'y est pour rien et que c'est la faute des autres.
Pauvre, pauvre Jean-Mi. Pour un peu j'en aurais pitié.

Écrit par : hughes_capet | 18/06/2009

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/250520/?#BLOC_show_comments

Et ça continue...

Écrit par : Diane | 18/06/2009

ben oui y pas de raison que ca s'arrête. D'un autre côté ca nous évite un impoôt sur les grandes fortunes comme en France car il n'y aurait que les politiques, les cadres mutuellistes et syndicaux qui seraient frappés.

Écrit par : hughes_capet | 18/06/2009

le plus fou, ce sont les commentaires.... certains trouvent que ce n'est plus crédible, qu'il faut arrêter de chercher des poux au PS, que ce sont des attaques idéologiques, que la presse est partisane... Je serai curieuse de savoir si de tels commentaires émanent de contribuables, je veux dire de gens qui travaillent pour payer cette mafia... ou bien de gens qui en profitent d'une façon ou d'une autre.

Écrit par : pamina | 18/06/2009

sans doute d'affidés, Pamina. Le PS a été le premier parti francophone a prendre conscience de l'importance d'internet pour communiquer. C'était le dada de l'ancienne attachée de presse de Di Ripou, Florence Van Coppenolle.

Écrit par : hughes_capet | 18/06/2009

en tous les cas, cela devient intolérable... et les sourires radieux des négociateurs m'insultent quasiment (comme au dit au Québec)... intraduisible: me provoquent, m'agressent, m'énervent, me mettent en boule...

Écrit par : pamina | 18/06/2009

oui; c'est le bon peuple taillable et corvéable à merci...

Écrit par : pamina | 18/06/2009

http://www.lesoir.be/actualite/belgique/aeroports-le-gouvernement-2009-06-18-713022.shtml

Et encore...

Censurée, Pamina ?

Écrit par : Diane | 18/06/2009

@ Pamina , tu n'as rapporté qu'une partie du commentaire de Daerden.
Il a déclaré : les chiffres sont bons, ce sont les paramètres qui sont mauvais.
Autrement dit pour celui qui n'y comprend rien, ce n'est pas de sa faute. Son rôle se limitant à fournir des bons chiffres indépendamment des paramètres.
La majorité de ceux qui ont voté pour lui, a-t-elle la moindre connaissance de la signification d'un paramètre ?

Ca doit encore un truc de la crise des libéraux.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 18/06/2009

@Diane: je m'interroge ;0) après mes déboires de mails, à présent interface "dysfonctionnelle", blocage des statistiques et... fuite des cerveaux ;0) -je suis à la bourre sur le plan professionnel (oui, je dis ça tout le temps, mais ça s'aggrave), donc impossibel de terminer le billet sur "le bien commun" :0(
@yvan: pertinent comme toujours...

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Rectificatif, les statistiques sont restaurées ce matin. Intéressant -la référence de La Libre triple les lecteurs -en moyenne pas plus toutefois qu'un "bon " billet bien accrocheur, qui lui continue son chemin par les forwards de mail ou les citations partielles dans les forums.... et la rue. Le trip le plus court à ce jour: publication du matin, emprunt de Reynders le soir. Mais ça ne compte pas vraiment, les polit'bureaux font un job, ils sont payés pour ça. Le plus gratifiant: quand mon homme a entendu dans sa chorale l'analyse du PS "leader des pertes". Cet impact là, les bureaux de stat's ne sont pas près de pouvoir l'évaluer...

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Au sujet de la dette deux choses sont inquiétantes :

1. l'ex partenaire cdh qui soit n'était au courant de rien (ce qui parait inouï), soit savait et son donc co-responsables

2. On a souvent entendu l'opposition, notamment Ecolo, reprocher une dette cachée (par Daerden), Daerden répond maintenant dette conjoncturelle, ca serait intéressant de savoir, car en effet le fédéral programme aussi un déficit abyssal (10 milliards) donc je ne suis pas étonné que la région connaisse aussi un déficit conjoncturel, mais ce qui importe vraiment c'est de savoir si ce trou s'est déjà ouvert avant la crise, et si oui pourquoi, quand et comment ?

3. On peut taper sur Daerden (je vais pas le défendre, loin de la) mais je rappelle qu'au fédéral lors du dream team MR-PS-VDL (Verhofstadt), le budget fédéral n'avait de l'équilibre qu'au prix des principes de l'ancre (report d'année en année d'une partie des dettes), ventes du patrimoine de l'Etat (à coup de milliards), vente des participations dans le cadre de la libéralisation du marché de l'énergie (ou ce gouvernement s'est fait rouler dans la farine par Suez, cf Golden Share... qu'ils n'ont jamais obtenu), et de plus que ce gouvernement n'a plus alimenté le fond des pensions pendant les années des vaches grasses...

Le chômage flamand ayant baissé aussi au prix de la sortie des statistiques de 140.000 travailleurs flamands indemnisés ET dispensés de recherche d'emploi (ca pèse dans les stats du chome-du).

(N'oubliez pas que des stats, ca reste des stats que l'on manipule à outrance).

Revenons à J. Happart, je l'ai opportunément croisé hier en fin d'après-midi, il avait petite mine, il a néanmoins fait l'effort de parcourir les quelques pas pour venir me saluer (!), je lui ai demandé sur un ton assez sec si cela allait bien, il m'a répondu oui oui ca va, je suis en bonne santé... Mais les signes ne trompent pas, voilà un homme qui fanfaronne beaucoup moins, de toute façon il ne sera plus ni député, ni ministre, laissons la justice faire son job maintenant...

Petit rappel qu'on m'a confirmé aussi, Happart, c'est un électron libre incontrôlable (ce qui est malheureux c'est qu'il se sert de cette qualité de liberté pour en faire un défaut, menant aux excès 'les happpartinades' (autant vous dire que le coup des fraises a fâché tout (rouge) la hiérarchie...)

Il paraîtrait que le comité de déontologie parlementaire fait partie de l'accord de gouvernement, il y aurait donc bien un organe non particratique qui pourra agir contre les dérives, qui va voir le jour...

Sans pouvoir en dire trop, j'ai l'impression que les choses changent, que certains messages sont très bien passé, les hiérarchies en sont conscientes, mais il reste à convaincre de gré ou de force les mandataires et les caciques, et surtout extirper une culture politique dont beaucoup sont conscients qu'elle est révolue.


Cela ne vous satisfera peut-être qu'à moitié, il est aussi possible que vous n'y croyez plus, mais à titre personnel, je vais quand même accorder le bénéfice, tout en restant très vigilant.

Dernier point, la cour des comptes étendues au controle des invests, OIP et autres SA ou ASBL sera très probablement mis en place aussi.

Bonne journée à tous.

Écrit par : olivier | 19/06/2009

si tout ceci se concrétise, c'est très positif; maintenant, si les citoyens ne se politisent pas, donc ne restent pas et vigilants et impliqués, ce ne seront que des "machins" dysfonctionnels en plus... à nous (presse et citoyens) de jouer

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Bonjour, bonjour ;-)

Dites, j'me demande...
La dette au fédéral entre 2007 et 2008 a augmentée de 5.9%.
Le fait que l'on soit en déficit n'est pas nouveau, si ?
http://debtagency.be/fr_data_public_finances.htm

Écrit par : Anyss | 19/06/2009

sauf si Daerden est effectivement un excellent gestionnaire, et que lui avait la recette, en plus de nos recettes

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Faut pas rêver : la renflouage des banques en 2008 s'est fait rapidement parce que par voie d'emprunts. C'est-à-dire que l'état fédéral (et la Flandre pour KBC) a emprunté sur les marchés financiers les montants qui ont été réinjectés chez Fortis ou Dexia. Ces sommes, il faudra les rembourser en 5,10, ou 20 ans selon la nature de l'emprunt contracté. Je ne pense pas qu'il y avait moyen de faire autrement sauf à laisser les banques faire faillite et donc spolier les épargnants de leur épargne et priver les entreprises de leur financement. C'est seulement à ce moment qu'on aurait parlé de bain de sang social. La seule chose qu'on puisse éventuellement discuter c'est la date et l'ampleur de l'emprunt. Dans le cas de Fortis, si l'état décidait un jour de revendre sa part (il est qunad même un des actionnaires principaux de BNP il pourrait évidemment afffecter le produit de cette vente au remboursement partiel de sa dette.)
Ceci dit, le drame c'est que les dettes inévitables de l'automne 2008 sont venues se greffer sur une situation déjà très très mal embarquée.
S'endetter pour acheter une voiture ce n'est pas grave mais si onrembourse déjà la maison, le mariage,le canapé, les vacances, etc ca finit par côuter cher

Écrit par : hughes_capet | 19/06/2009

Faut pas rêver : la renflouage des banques en 2008 s'est fait rapidement parce que par voie d'emprunts. C'est-à-dire que l'état fédéral (et la Flandre pour KBC) a emprunté sur les marchés financiers les montants qui ont été réinjectés chez Fortis ou Dexia. Ces sommes, il faudra les rembourser en 5,10, ou 20 ans selon la nature de l'emprunt contracté. Je ne pense pas qu'il y avait moyen de faire autrement sauf à laisser les banques faire faillite et donc spolier les épargnants de leur épargne et priver les entreprises de leur financement. C'est seulement à ce moment qu'on aurait parlé de bain de sang social. La seule chose qu'on puisse éventuellement discuter c'est la date et l'ampleur de l'emprunt. Dans le cas de Fortis, si l'état décidait un jour de revendre sa part (il est qunad même un des actionnaires principaux de BNP il pourrait évidemment afffecter le produit de cette vente au remboursement partiel de sa dette.)
Ceci dit, le drame c'est que les dettes inévitables de l'automne 2008 sont venues se greffer sur une situation déjà très très mal embarquée.
S'endetter pour acheter une voiture ce n'est pas grave mais si onrembourse déjà la maison, le mariage,le canapé, les vacances, etc ca finit par côuter cher

Écrit par : hughes_capet | 19/06/2009

@ Anyss,

La dette diminue et remonte depuis 2007, pour 2008 le bureau du plan indique bien que l'augmentation du déficit n'est pas à mettre en totalité sur le dos de la crise (rapport émis début 2009).

Concernant les banques, les emprunts sont hors bilan, seuls les intérêts payés sont et seront à charge, pas question donc de dire : 10 milliard de trou car 20 milliard prêtés aux banques.

De plus les banques doivent à leur tour rémunérer l'Etat sur les crédits accordés (que ce soit en injection d'argent frais ou par le biais de garantie d'Etat pour les obtenir)

De plus l'Etat recupérera probablement et dividendes et plus-values sur ses prises de participations dans quelques années.

Maintenant concernant le budget fédéral et régional, crise = moins de consommation = moins de rentrées fiscales directes et indirectes

A dépenses égales, voire à dépenses supérieures (chomage économique, allocations complémentaires, pertes de dividendes (dexia), pertes sur les portefeuille boursiers (sogepa, SRIW), c'est plutot normal que l'on connaisse un déficit.

C'est un peu le sens d'un billet que j'avais posté à propos des promesses électorales (prêt tremplin, enseignement, suppressions de taxe), vu l'état financier c'était nécessairement des promesses totalement impossibles à tenir.

Mais les promesses n'engagent que ceux qui y croient.

Ceux qui vont gouverner durant les 5 prochaines années ne vont pas rire, mais pas rire du tout...

Écrit par : olivier | 19/06/2009

bonjour
Je te souhaite olivier, que ton travail remarquable , celui accomplit depuis"Zaventem" soit le départ d'un renouveau politique... mais reste néanmoins vigilant car avec certains canards boiteux qui sévissent encore dans le PS , c'est pas gagné d'avance... enfin , croyons encore que tout peut arriver

Écrit par : jacques legrand | 19/06/2009

adresse du blog d'Olivier: http://onvotepoureux.skynetblogs.be/

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Salut Jacques, je n'ai fait que rapporter une 'opinion' générale catalysée par ce fameux voyage-vacances.

Il se fait que nos propositions ont bénéficiés d'oreilles attentives au sein des 4 partis traditionnels, mais c'est eux qui finaliseront et certains étaient déjà avancés en la matière.

Disons qu'hier j'ai eu des signes très favorables lors de ma réunion et je suis par ailleurs invité à 'tester' un document qui en sortira au sein d'un parti (en interne).

Ce qui est dommage, c'est un très faible soutient, médiatique et même citoyen, à croire que plus personne n'y croit, heureusement que je suis un convaincu lol

Evidemment c'est moins vendeur qu'une vingtaine de matinaux qui déboulent à Zaventem... :o)

Écrit par : olivier | 19/06/2009

oui bon, ca énerve sorry...

Écrit par : olivier | 19/06/2009

quoi qui énerve?

Écrit par : pamina | 19/06/2009

rien pamina, des cons qui m'écrivent des trucs vraiment pas sympa...

finalement faire des choses en pensant agir dans l'intéret commun et vlan ca te retombe sur le coin de la gueule...

y a vraiment des obtus de la vie...

Mais ct pas ici hein ,via mail...

Écrit par : olivier | 19/06/2009

ok; je croyais que tu te vexais que je rende l'adresse de ton blog; mais ça me semble logique, tu développes certains points et autant lire et commenter la version longue plutôt que l'abstract lolllllll; c'est important de percoler, et en même temps de garder des lignes cohérentes. c'est aussi la multiplication des points de fuites qui dérange. D'où l'intérêt des initiatives parallèles quoique bien distinctes.

Écrit par : pamina | 19/06/2009

@Olivier : merci pour les explications :D

Aussi, merci Olivier, merci Pamina, merci à ceux et celles qui sensibilisent et aident à mieux comprendre au travers de leurs actions.

Écrit par : Anyss | 19/06/2009

de toute façon , le combat continue avec olivier , pamina et d'autres car pas question de lâcher le morceau avec ou sans soutien médiatique..ils auraient torts car ceci est quand même un créneau porteur et il en va de leur crédibilité puisqu'ils reçoivent des subsides pour cela

Écrit par : jacques legrand | 19/06/2009

les medias ont a gérer l'ensemble de l'information, et il est normal que la politique régionale wallonne prenne une place relative au sein de celle-ci. La visibilité n'est pas une fin en soi, elle est une résultante: tantôt d'un coup d'éclat, tantôt d'un courant de fond. Il nous faut du souffle, de l'énergie, du courage, de la persévérance, mais le jeu en vaut la chandelle, un changement d'esprit s'opère, les citoyens demandent des comptes. Dans tous les sens du terme... l'affaire des frais des chefs de groupe n'est pas moins scandaleuse. Coup de bol: Reynders aura aussi l'occasion de montrer sa conversion éthique...

Écrit par : pamina | 19/06/2009

Je suis très étonné d'entendre que vous discutiez de chiffres.
Pendant la campagne électorale, quand j'ai soulevé la question, de lier les promesses aux chiffres il y en a parmi vous qui m'ont pendu haut et court.

Mais, je constate qu'on y revient aux chiffres et qu'on redescend sur terre plus vite que prévu sinon en catastrophe. Envolées les belles promesses et les rêves vert, orange, rouge ou bleu.
La couleur à la mode c'est celle de la terre, il va falloir gratter avec ses ongles et à sang.

D'après ce que j'ai entendu, pas pour Joëlle, c'est un gaz rare elle est encore évaporée. Elle a besoin d'une chute de température plus importante pour se solidifier

Yvan.

Écrit par : Yvan | 19/06/2009

@Pamina, le trou au budget? On va certainement le gérer suivant le modèle de gestion de celui de la couche d'ozone.
Les réflexions des partenaires sociaux en témoignent.
Laissons pour plus tard la solution au problème du déficit budgétaire, pas d'austérité maintenant, ce n'est pas le moment à déclaré Elio.
Le ravin n'est pas encore assez profond.
On peut alors comprendre qu'il y a un véritable problème au niveau de l'enseignement, puisque ces gens n'ont aucune notion de ce qu'est une croissance exponentielle.

Une croissance exponentielle ? C'est de la faute à Reynders, il n'a qu'a s'attaquer à la fraude fiscale.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 19/06/2009

Ce serait bien de prendre le temps de suivre ce qui se passe en Flandre

Écrit par : quidam | 19/06/2009

Faudra aussi expliquer pourquoi garder les "vieux" travailleurs au lieu de donner du travail à la relève... Tapez pas ^^

Écrit par : Diane | 19/06/2009

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/250787/0/?&article_comment_page=8#BLOC_show_comments

Réponse des parlementaires ! On est pas sortis de l'auberge....

Écrit par : Diane | 19/06/2009

non, pas sortis de l'auberge...

Écrit par : quidam | 20/06/2009

auberge espagnole, et le patron (nous) régale gratos...
soit dit en passant, si l'orthographe de la lettre de Bacquelaine est "originale", je trouve que 7800€ net pour cette "éminence", c'est cher payé. Tous ces gars qui trouvent leur salaire normal, car équilibré par rapport au privé, je me demande toujours si dans le privé, on se satisferait de leurs piètres compétences...

Écrit par : pamina | 20/06/2009

Lu l'interview de José Happart dans le Soir Illustré.

Non seulement il ne voit toujours pas ce qu'on pourrait lui reprocher, mais il déclare que pour le voyage californien, il ne remboursera rien.

Autre moment hallucinant : "Je suis parti cet hiver à l'étranger à titre personnel. J'y suis allé en classe business. Pourquoi, quand je pars pour le boulot, devrais-je y aller en classe éco ?"
Voila bien le fond du problème : ne pas faire la différence entre argent privé et argent du contribuable.

Et le reste est à l'avenant...

Écrit par : jo moreau | 20/06/2009

c'est, effectivement, ahurissant. Cet ahuri m'ahurit. A bientôt jo-john :0)))

Écrit par : pamina | 20/06/2009

@ jo moreau

Happart,ce qu'il a de remarquable : c'est sa constance...

Écrit par : olivier | 20/06/2009

constant comme un fossile...

Écrit par : pamina | 20/06/2009

Ne jamais oublier le grand, l'immense, le visionnaire Orwell
"l'ignorance c'est la force" et Don José Fourondino adooooore faire de la musculation.

Écrit par : hughes_capet | 20/06/2009

bah on s'en fout, il est fini de toute façon.

L'orgueil précède la chute.

Écrit par : olivier | 20/06/2009

Si on ne le repêche pas....

Écrit par : Diane | 20/06/2009

Exact, Diane.

Je vois mal ce gars aller recultiver ses patates...(ce qui serait trop honorable)

Écrit par : jo moreau | 21/06/2009

l'agriculture a pourtant besoin de gros bras et de fumier...

Écrit par : pamina | 21/06/2009

bonsoir
à propos , les trous dans les budgets...c'est combien !!750/850..1.600.000 millions d'€...ou ?? tout cela géré par un seul homme !! notre papa..excellent choix ecolo , bravo

Écrit par : jacques legrand | 21/06/2009

Les commentaires sont fermés.