Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/05/2009

Le signal fort de l'électeur

Avec “les vraies priorités du citoyen”, “l’emploi”, “la crise” et “le pouvoir d’achat”, “le signal fort”, ou “le signal clair de l’électeur” devient la formule clé de nos 4 mousquetaires électoraux.  C’est ce dernier qui va permettre aux présidents de partis de former les coalitions, en conformité paraît-il avec notre volonté. Nous n’aurons pas l’occasion de valider leur interprétation: conséquence d’un système électoral qu’Edouard Delruelle pointait encore hier, au fil d’une émission de la mi-journée sur La Première, comme hérité du passé et sans doute à revoir. Le sans doute est de trop. La réforme du mode de scrution est la clé du verrou particratique. Aux citoyens de la revendiquer comme prioritaire.

Je m’aprête à suivre vos bons conseils, et aller promener ma vague déprime (avec le chien) au bord du lac de Butgenbach. Mais je veux auparavant vous faire part d’un petit moment de vie, une info, un scoop qui prête à réfléchir, sinon à philosopher. 

Lire la suite

30/05/2009

Pourquoi je suis désespérée

J’ai tenté ça et là de vous remonter le moral, quand vous aviez un petit coup de blues. Là, c’est à mon tour d’y céder. Pourquoi? ... J’ai suivi et participé avant-hier au chat sur La Libre avec Reynders. Même si j’ai trouvé que les journalistes n’ont pas fait de cadeau, au vu des questions qui sont passées (et en dépit de la grogne et médisance de certains), la langue de bois prévaut sur la langue de sucre. Je n’ai pas eu de réponse à mes questions. Enfin oui: des phrases, et des mots, pas de contenu. Et comble du comble, je me suis même fait traiter de cabinettarde payée par le contribuable pour faire la campagne de Reynders par un certain “Bonsens” dont le pseudo ne me paraît pas trop bien choisi.... Ouach, l’insulte! Ça vous sape le moral.Ne parlons pas du chat de di Rupo hier: une caricature de débat, filtré, infiltré, et d’une vacuité superlative: un prétendu dialogue transformé en tribune électorale aussi objective et convaincante que la pub que le PS nous inflige sous forme de clip. 

Lire la suite

28/05/2009

Le gag du jour

"Bien entendu, nos citoyens décideront. Et de ce qu’ils décideront, on fera les coalitions" -cette phrase grandiose, la perle particratique par excellence, est signée Elio di Rupo au micro de RTL (http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/245034). On peut savoir qui est le "on"? 

Sans pouvoir pour le citoyen de se prononcer sur ces coalitions imposées par des "on", les élections sont pure mascarade et simple alibi aux arrangements particratiques. Elles constituent un véritable déni démocratique, une perversion du droit de vote.

Le mode de scrutin à un tour est un des noeuds de la particratie, il crée une impunité électorale qui permet de "rattaper" les plus cinglants désaveux. Il est, à mon sens, démocratiquement indéfendable.

27/05/2009

Bridge et poker

Deux titres ce matin :

RTL info : Les électeurs francophones souhaitent un changement de majorité

Le Soir : Le PS reste en tête en Wallonie

Conclusion ? L’art du sondage est dans la question, on fait dire ce qu’on veut aux chiffres, ils peuvent justifier, selon leur interprétation, toutes les coalitions : et donc, qui garde en définitive toutes les cartes en main pour décider la coalition gouvernementale ? Les présidents de partis (lesquels ne sont pas élus au suffrage universel) qui selon leurs affinités (lesquels n’ont rien d’électives), décideront en ultime recours de la « bonne » interprétation à donner au « signal fort » de l’électeur. 

Lire la suite

26/05/2009

Une info “obligeamment” communiquée

J’écoutais hier matin Madame Fonck vanter sur la RTBF ses réalisations et agiter l’épouvantail du programme écolo (pro-canabis, anti-devoir, anti-monarchiste) devant les électeurs Cdh susceptibles d’êtres tentés par l’aventure verte. On se doute, au vu du répulsif qu’elle emploie, de sa cible électorale; ce qui n’empêche pas Lutgen d’énoncer sans sourciller qu’il y a en Wallonie deux partis neufs et alternatifs, Ecolo et le Cdh. Pourquoi est-ce que son affirmation évoque pour moi, par un sursaut incongru de l’imagination, les fervents du Botox? 

Lire la suite