Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/05/2009

Le signal fort de l'électeur

Avec “les vraies priorités du citoyen”, “l’emploi”, “la crise” et “le pouvoir d’achat”, “le signal fort”, ou “le signal clair de l’électeur” devient la formule clé de nos 4 mousquetaires électoraux.  C’est ce dernier qui va permettre aux présidents de partis de former les coalitions, en conformité paraît-il avec notre volonté. Nous n’aurons pas l’occasion de valider leur interprétation: conséquence d’un système électoral qu’Edouard Delruelle pointait encore hier, au fil d’une émission de la mi-journée sur La Première, comme hérité du passé et sans doute à revoir. Le sans doute est de trop. La réforme du mode de scrution est la clé du verrou particratique. Aux citoyens de la revendiquer comme prioritaire.

Je m’aprête à suivre vos bons conseils, et aller promener ma vague déprime (avec le chien) au bord du lac de Butgenbach. Mais je veux auparavant vous faire part d’un petit moment de vie, une info, un scoop qui prête à réfléchir, sinon à philosopher. 

Je recevais hier un ami qui travaille à la cockerie de Cockerill; un gars d’équipe, simple, posé, droit comme un if et que j’apprécie énormément. On parlait politique et il m’intéressait de savoir ce qui se dit dans la périphérie des hauts fourneaux. Les gars sont écoeurés du PS, mais voter MR, jamais. Ecolo peut-être, mais ils n’y croient guère... L’anecdote qui tue? Un type de leur connaissance, qui a lancé: “cette année, je ne voterai pas FN, c’est mieux Daerden pour achever de foutre le bordel”. Cette remarque, en soi choquante, je ne l’aurai pas relevée ici, si elle ne figurait déjà quasiment mot pour mot dans le chat avec Elio di Rupo sur la Libre.

Le “signal fort”, le “signal clair” de l’électeur qui passe ainsi de FN à PS? C’est que nulle part ne peux s’exprimer de façon positive le ras-le-bol de cette mascarade, de ce cirque où les politiques un tantinet désorientés réclament le retour à l’examen des vrais problèmes... mais n’ont que de vains mots et des recettes éculées à proposer pour colmater une réalité qui leur échappe ou plus exactement qu’ils ignorent.

Alors, dans ce pays ubuesque, cette mère patrie du surréalisme, où nul Coluche ne permet à la dérison de se manifester, c’est sur le plus guignolesque de nos “représentants” que se porte le vote de protestation, en un gigantesque bras d’honneur au monde politique discrédité. Dans le même temps, les affiches du candidat sont affublées d’un nez rouge (ivrogne ou clown qui le saura, tant les deux aspects du personnage paraissent indissociables). Pas besoin d’un humoriste, d’un déguisment, d’une provocation pour parodier le politique: la Wallonie s’honore (?) de l’avoir en chair et en os, et le célèbre à sa façon, -combien d’amis encore sur Facebook? Lors de ma dernière consultation, nous en étions à plus de 40.000...

Voter FN, voter Daerden, même combat, même crachat contre la démocratie. Un message fort, un message clair? Qui l’interprétera, celui-là? Le président du PS? Il reste que la baronnie Daerden, père, fils et satellites, pourra se prévaloir de son score pour peser sur la rénovation du parti. Je vous laisse penser en quel sens.

Allez... vient Caramel... on va se promener...

Commentaires

Le nez rouge collé sur les affiches a comme origine le PTB+.
Autre symbolisation du ras-le-bol général en Gaume, pour ceux et celles qui seraient passés outre cette semaine :
http://www.lesoir.be/dossiers/elections_2009/article_709374.shtml
http://portfolio.lesoir.be/v/belgique/2009_elections_regionales/Virton_elections/

Bon w-e, bonne promenade, une entracte par rapport à la pièce de théâtre à laquelle on assiste depuis plusieurs semaines peut faire beaucoup de bien et remettre les idées en place.

Écrit par : Anyss | 31/05/2009

Dans ma région, le Daerdenne pendant les élections et le Père Noël pendant la période de Noël, c'est même combat et même couleur.
Mais 'Michel' n'a pas encore la petite échelle de corde pour s'introduire par la fenêtre de l'étage, ou par la cheminée.
Peut-être au prochain scrutin (à mettre au budget de la commune d'Ans)?
En ce qui concerne l'anecdote de Pamina, il aurait été intéressant de connaître les motivations de son invité, ou du moins si ses choix étaient basés sur une analyse personnelle.

Je constate que la campagne des partis reste basée sur des slogans du type 'Poudre à lessiver' ou 'Souvenez-vous camarades' qui réflètent toute la considération pour les personnes à qui ils s'adressent.

Le 7 juin n'oubliez surtout de voter pour ceux qui ont besoin d'aménager leur domicile, d'installer un nouveau chauffage ou une chaudière pour la piscine à Carcassone et surtout l'indispensable financement de leurs vacances annuelles.

Yvan.

Écrit par : yvan | 01/06/2009

rectificatif, Yvan, ce n'est pas mon invité qui votait Daerden, hein... quand même... lollllllllll Mais entendre un gars d'équipe de Cockerill vomir le PS, c'était intéressant...

Écrit par : pamina | 01/06/2009

Les commentaires sont fermés.