Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/05/2009

Un curieux petit sondage

Depuis le temps qu'on nous parle des pastèques-écolo, rouge dedans, vert dehors... Sans connaître le parti de l'intérieur, il me semble que cette image un peu caricaturale a vécu. D'où je tiens ça? Dune perception subjective, d'une intuition personnelle.... et d'un sondage non scientifique, mais que je trouve très révélateur.


Il est 18h, et sur le site du journal l'Echo, qui n'a, accordons nous sur ce sujet, pas le même lectorat que la DH ni RTL-info, 469 personnes ont participé à un vote: "pour quel parti allez-vous voter aux prochaines élections."

résultats:

cdh: 8%

ecole 31% (!!!!!!!)

MR 39%

PS 6%

autres 16%

....

Le résultat m'interpelle, car clairement, on octroie traditionnellement à Ecolo le bénéfice d'un électorat déçu du PS... mais il me semble qu'il y a davantage de CDH et MR qui lisent l'Echo, que de Camarades du Parti (quoique des Donfut, par exemple, doivent sûrement faire des placements. D'autres consultants PS aussi, comme Van Cau, expert en cable à 30,000€ d'émoluments).

Personnellement, je parierai que des ex-actionnaires de Fortis, des révulsifs absolus à l'ego de Reynders, des réfractaires au centre de plus en plus gauche de Joëlle Milquet, enfin des citoyens résolumment anti-particrates sont également prêt à tenter l'aventure d'un bleu turquoise. 

 

Commentaires

Serait-il possible qu'en réalité le programme économique d'ECOLO devienne de plus en plus étoffé et crédible pour de plus en plus d'électeurs?
Ecolo se rapproche-t-il de plus en plus des entreprises?
Dès lors il devient plus "lisible" pour le lectorat de l'ECHO.

Il y a peut-être une autre explication. Dans l'ECHO on mentionne de plus en plus souvent l'avenir radieux des technologies propres (green technologies)et des porteurs de projets prêts à se lancer dans cette nouvelle aventure. Le capital-risque, un acteur financier très réactif, est prêt à bondir sur la balle. Ecolo semble de plus en plus présent dans la dynamique d'une transition écologique de l'économie...

Écrit par : Carl | 15/05/2009

UIn programme d'actions durables ? :o)))

Écrit par : olivier | 15/05/2009

Gérer un pays demande quand même une expérience, un background dans de nombreux domaines. Si les partis traditionnels (PS, MR, CDH) ont vraisemblablement ce background (je ne trouve pas un autre mot que cet anglicisme) suite au nombre des années de pouvoir, je ne suis pas certain que Ecolo soit au même niveau. Je comprends le rejet des partis traditionnels, PS pour les 'affaires', MR pour Isnogood-Reynders et CDH pour H2O (incolore, inodore etc) et la vague Ecolo pour la meilleure éthique. Mais l'éthique est-elle suffisante pour gouverner ?

Écrit par : Joe | 15/05/2009

Joe,

Exemples: Vous sortez de l'université, vous êtes diplômé, êtes-vous inemployable?

Les membres du CA de Fortis (Bardés de diplômes cf. Karel De Boeck)tous extrêmement expérimentés (ce qu'ils disent!)ont-ils fait du bon boulot?

Notre pays, n'est pas une "méritocratie", l'expérience de gens très expérimentés mais peu compétents a dès lors peu d'importance. Le bon sens est un bien meilleur indice...

Les partis politiques qui ont gouverné jusqu'ici n'ont malheureusement pas une expérience probante (selon moult critères).

Avoir une longue expérience politique dans une "médiocratie" n'est pas un gage pour l'avenir, en tous cas pas plus que pour un parti neuf et méritant à bien des égards...

Écrit par : Carl | 15/05/2009

Ben, moi, je suis pour l'aventure avec Ecolo ! De toute façon, ce ne saurait être pire qu'actuellement et ils n'ont jamais eu vraiment leur chance. On ne peut pas dire qu'en 99, ils pouvaient faire quelque chose...(un cheveux qui tombait dans la soupe le soir des élections) Et si ils essayaient, ils étaient vite muselés par Verhofstadt ! Et on en est revenus au même point qu'actuellement..

Écrit par : Diane | 15/05/2009

J'aime bien le billet d'Himself :

On y voit Daerden et c'est titré :

'il est temps de passer dans le verre'

Pour le sondage de l'Echo, je voyais mal le ps y faire un carton, vu le public cible, mais Ecolo, c'est vrai que c'est épatant.

Écrit par : olivier | 15/05/2009

C'est donc l'euphorie verte et on pardonne tout, même si pour l'enseignement les mesures prises par Jean-Marc Nollet n'ont pas été sans effet. C'est vrai, nos jeunes ont eu le temps de devenir des experts à la Play-Station. Il y en a d'autres qui ont même eu tout le loisir, par désoeuvrement sans doute, de s'exercer au hold-up.
Allez, nous ne dirons plus un magnifique ciel bleu, mais un magnifique ciel vert.
L'avenir nous l'apprendra... pourvu que ce ne soit pas encore à nos dépends. Les éco-taxes, taxes, taxes, taxes,.....

Yvan.

Écrit par : Yvan | 16/05/2009

Je voterai également pour Ecolo, car je pense qu'ils sont les moins impliqués dans tout ce que nous dénonçons.

Ceci sans grande illusion, car je reste persuadé de leur "complicité muette" dans certaines affaires. Prenons le voyage californien : ils n'y participent pas, car ils en connaissent le caractère abusif, mais ils ne dénoncent rien non plus à priori.

Et ceci dans combien d'affaires ? Une attitude dictée à mon avis par notre système électoral, qui veut que notre adversaire d'hier soit peut-être notre allié de demain. (Encore un clou enfoncé en faveur du système uninominal à deux tours :°) .

Et de plus, je ne partage pas plusieurs points principaux de leur programme, notamment l'abandon du nucléaire en 2015, et l'origine humaine des modifications climatiques.

Etrange de devoir émettre un vote sur les seules bases éthiques...

Écrit par : jo moreau | 16/05/2009

''Etrange de devoir émettre un vote sur les seules bases éthiques...''

Je pense plutôt que c'est le manque d'éthique qui nous pousse à voter en intégrant largement cette notion.

Comment un projet politique peut-il être crédible, dès lors que ceux et celles qui doivent l'incarner et le défendre font exactement le contraire à titre individuel ?

Et pour conclure, la future majorité sera très probablement issue d'une tripartite (axée à gauche ou à droite) autrement dit quelque soit notre vote, les jeux sont faits, comme d'habitude, finalement la seule chose sur laquelle nous pouvons encore peser, c'est justement sur l'éthique.

;-)

Écrit par : olivier | 16/05/2009

Je suis bien d'accord avec Olivier

Écrit par : Carl | 16/05/2009

Tiens, tiens, Olivier, rejoindrais-tu les partisans du système majoritaire ? (par défaut...)

(lollll )

Écrit par : jo moreau | 16/05/2009

Pour un système majoritaire, pas nécessairement, mais quelqu'un apporta une autre idée intéressante :

D'abord l'élection classique et ensuite une élection sur le ou les des coalitions proposées.

En somme on nomme d'abord nos représentants et ensuite on vote pour un projet issus de ce premier vote.

Mais autant boire de l'eau claire :o)

Écrit par : olivier | 16/05/2009

en tous les cas, la notion de vote majoritaire -donc sur des alliances connues- fait du chemin dans les esprits, et aussi parmi les -je cherche les mots, intellectuels, idéologues, gens du droit... et gens des affaires. Quand on pense au dernier cirque que nous a donné le fédéral, avec des mois et des mois de non-gouvernance... ça donne a réfléchir. Notez qu'en cas de vacance du pouvoir, si les parlementaires voyaient un aprt de leur salaire amputée, ça activerait les choses, hein? Mais m'est avis que ce sera moins difficile de faire cette fois consensus au régional, parce que je ne vois guère un parti désireux de s'allier au ps, dans le contexte actuel: il en porterait la sanction électorale au prochain scrutin; le cdh est prêt à tout (il l'a montré, et voilà pourquoi il déroute lui aussi) mais même le il se voit capable de s'accrocher au pouvoir dans une tripartite. A mon avis ecolo va se dédouaner du MR en intégrant le cdh avec lui. ce qui pourrait donner une combinaison intéressante, et vraiment "centriste" -car le MR va perdre des voix, et donc devra mettre un bémol à son attitude arrogante. Qui s'en plaindra?
moi perso j'aurais bien pris MR-Ecolo, pour prendre des décisions plus tranchées: l'art de la chèvre et du choux de Milquet, c'est peu efficace en temps de crise. Va falloir sortir des demi-mesures, et prendre des mesures entières. Qui feront mal, oui.

Écrit par : pamina | 16/05/2009

Ok, mais cela n'arrange rien au problème du copinage affiché ou caché, à la non-dénonciation des abus et aux programmes gouvernementaux chèvre-choutistes.

Écrit par : jo moreau | 16/05/2009

Pamina, tu rêves, l'alliance Ecolo-Ps-Cdh tient la corde, tout simplement parce qu'écolo est historiquement à gauche, en ce y compris au sein même de ses instances et représentants.

Seul un énorme revers électoral du PS pourrait remettre en question un double Olivier Bxl-Wallonie.

En plus on voit bien que les électeurs perdus au Ps semblent se diriger vers Ecolo, c'est le principe des vases communiquants :o)

Apparemment il y a déjà un principe d'accord de gouvernement (CDh-PS-Ecolo) sur l'éthique (voir la presse) discuté au PW hier !

Si le PS fait plus de 20%, le MR restera dans l'opposition, indépendamment de son score.

Et une alliance MR-PS-ECOLO, ecolo n'en voudra jamais, parce que les deux premiers pourraient avoir une majorité sans Ecolo.

Le seul fait qui pourrait changer la donne serait un Ecolo et un MR majoritaires à eux deux, mais cela parait difficile.

Mon avis perso, après les élections, Ecolo va faire semblant de discuter avec chaque partis, mais au final il diront opter pour la reconduction de l'Olivier bruxellois et donc pour le même en Wallonie pour mieux faire avancer les projets

On parie ? ;-))

Écrit par : olivier | 16/05/2009

@ Olivier, c'est limpide pour qui a les yeux ouverts.
Malheureusement nous allons assister à un vote par réaction qui n'apportera aucun boulversement dans la gestion et particulièrement celle des structures publiques comme les intercommunales.
Comme le souligne Joe Moreau, il est peu probable qu'ecolo soit capable de monter aux barricades autrement que par des mots et des fleurs sans épines.
Personnellement, ecolo reste plus proche de 'Peace and Love' plutôt que 's'en va en guerre'.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 16/05/2009

Je suis tout à fait d'accord avec Jo Moreau: il est plus que probable que nous sommes partis pour des gouvernements PS-ECOLO-Cdh tant à Bruxelles qu'en Wallonie. Les invectives entre le PS et le MR ne laissent pas beaucoup de choix. Il peut toujours avoir un retournement après les élections. Après tout nous sommes en campagne et les invectives peuvent être aussi une mise en scène destinée à faire des titres dans la presse. Cela dit, si effectivement ce sont deux gouvernements PS-Ecolo-Cdh, j'ai l'impression que Reynders risque de passer un mauvais quart d'heure au sein du MR

Écrit par : Joe | 17/05/2009

Si Ecolo pousse à l'alliance avec le ps, ben, les electeurs "turquoise" voteront bleu la fois suivante. Ecolo a en fait un choix important à faire, qui déterminera le paysage électoral de la prochaine décennie. S'accrocher à un parti socialiste, mais pas social, parce qu'il nourrit l'assistanat qui est la base de son électorat, ou essayer de trouver des solutions dynamiques à la "fatalité" du non-emploi et de l'exclusion. De toute façon nous n'avons qu'à nous en prendre a nous-mêmes. Si les "turquoises" s'étaient manifestés en tant que membre écolo, le fonctionnement du parti étant de loin le plus démocratique des 4 traditionnels, la composante entrepreneuriale y serait plus marquée...
Je ne me résouds pas à voter MR pour chasser les socialistes, l'idéologie Reynders est par nature non-ethique; mais si Ecolo dévoie les voies d'une droite verte et centriste, il faudra envisager les choses autrement.

Écrit par : pamina | 17/05/2009

Les commentaires sont fermés.