Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/05/2009

Notes de frais

La semaine dernière, Anne-Marie Lizin a "doublé" la nouvelle bourgmestre de Huy en se rendant à Compiègne, ville jumelée avec la cité mosane et en y prononçant un discours... en tant que sénatrice. Au retour, elle a présenté ses frais de déplacement au conseil communal... Sans doute faut-il mériter son surnom de Madame Sans-Gêne, mais là, ça devient du grand art! 

Dans le même temps, nos parlementaires voisins de Londres usent et abusent du même système: le Daily Telegraph publie depuis ce week-end les notes de frais de la Chambre et des Communes. On y trouve des boîtes de nourriture pour chien, des factures d'une équipe d'électriciens venue remplacer 25 ampoules, la réparation d'une fuite d'eau sous un court de tennis, 2.000 euros de frais de jardinage...


Selon le Daily Telegraph, la palme du culot va sans doute aucun au ministre de la Justice Jack Straw, qui a réussi le tour de force de se faire rembourser des impôts locaux qu'il n'avait pas payés. Après avoir présenté des excuses pour cette "erreur", Straw a expliqué pour sa défense que la comptabilité n'avait jamais été son point fort. Tiens ça me rappelle quelqu'un, ça... L'actuel premier ministre quant à lui s'est fait rembourser les 6.500 livres que lui coûtait la femme de ménage dans l'appart' qu'il partage avec son frère. Il a aujourd'hui présenté ses excuses -un brin embarassées, et il a promis une refonte du système afin de regagner la confiance du public. Le chef du Parti conservateur David Cameron (prime-ministrable), également présent, s'est exprimé après lui, en des termes notables:

"Il est de la responsabilité de ceux que nous élisons de se comporter correctement. Pas simplement légalement, en obéissant aux règles, mais en se conformant aux exigences éthiques les plus hautes«, a estimé le chef de l'opposition.

Cette distinction me paraît essentielle, en ce qu'elle pose une distinction fondamentale, et une question philosophique: un homme sans morale peut-il respecter un code d'éthique?

Personnellement, je pense que chez certains  habitués du pouvoir (de TOUS les pouvoirs), les repères sont à ce point brouillés qu'aucune conscience personnelle ne les bride plus. Confortés par leur sentiment d'impunité, ils se sentent au-dessus des règles communes et leurs comportements deviennent à ce point coutumiers qu'ils prennent pour eux force de norme. Regardez l'alibi de nos missionnaires en Californie "ça c'est toujours fait ainsi"... comme si l'abus de biens publics trouvait sa justification, dans la fréquence du vol, ou dans sa légitimation frauduleuse. 

Il est temps de restaurer le contrat social, de rappeler à ces élus qu'ils ne le sont pas de droit divin, de coutume ou de tradition; que nous les choisissons comme nos représentants, pour être, en définitive, des porte-voix; ils sont, en dépit de leur arrogance, prioritairement les employés de l'électorat, autrement dit du peuple qui leur fait la faveur de les choisir, et de les rémunérer. 

Il est temps de le leur rappeler, et de les ramener, par des votes alternatifs, à un peu plus d'humilité. Sans oublier de nous politiser, de devenir des "citoyens politiques", c'est à dire attentifs à la chose publique. C'est notre paresse, notre désintérêt, notre ennui devant tant de médiocrité qui a laissé carte blanche à des mains sales...

Remplissons notre rôle, et faisons fonctionner la démocratie dans la transparence. Il est temps de reprendre notre place. 

 

Commentaires

Par ailleurs, l'époux d'Anne-Marie est candidat sur une liste dissidente de gauche : le MS

Il faut bouter dehors ces personnalités politiques qui relèvent de la préhistoire.

Écrit par : olivier | 11/05/2009

"devenir des "citoyens politiques", mais il ne faut pas avoir peur d'avoir et d'exprimer une opinion politique.
@ Olivier, tu as été particulièrement frileux quand je t'ai parlé de développer une méthode pour 'voter intelligent', et la même suggestion n'a pas eu beaucoup d'écho sur ce même site.
Alors devenir citoyen politique, c'est peut-être ce que je fais tout seul dans mon coin en essayant de trouver le plat le moins indigeste
sur la carte du fast-food du 7juin.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 11/05/2009

@yvan: ben, je ne vois pas pourquoi tu dis que ta proposition de "voter intelligent" ne trouve pas d'échos. Pour moi, recenser les listes, les candidats, les adresses de contact, vérifier s'ils sont effectivement effectifs, leur proposer un petit questionnaire, vérifier s'ils sont cohérents, c'est m'efforcer de voter intelligent... Maintenant, de là à donner une recette unique à tout un chacun, je ne crois pas cela possible. je commence à avoir une idée claire de comment voter, si pas pour qui voter, et je me sens plus "politisée" que jamais, convaincue qu'il faut faire sauter les verrous et que cela tient à la non reconduction des dinosaures, des stars de partis, à la modification de la loi électorale et la confection des listes. cfr Delruelle ce matin sur la rtbf. Une conscience des dérives de la particratie naît, et les partis sont sur la défensive. cela bouge, il faut continuer.
Tu te sens seul, Yvan? Moi, devant le travail fait et à faire, aussi. Mais nous sommes des termites occupées à ameublir le terrain, je crois. je suis déçue de ta déception, néanmoins...

Écrit par : pamina | 11/05/2009

@ Yvan,

Bonjour,

Frileux moi ? :o) Non pas du tout, le seul problème c'est que je tente de garder une chronologie à l'action, (voir le dernier billet publié et les prises de contact avec les partis).

Concernant le vote intelligent, je ne me permettrai pas de donner des consignes de vote (pour qui voter), la démarche de Pamina me paraît pertinente, de mon côté j'ai l'intention de faire quelque chose oui, mais un peu de patience, le principe est simple, aller voter oui, mais pas case de tête et surtout voter en milieu de liste (nominatif). :o)

Moi non plus je ne sais pas pour qui voter ! Sachez le :o)

Bien à toi

Écrit par : olivier | 12/05/2009

Mon père, après un séjour de 3 ans dans des camps allemands pendant la guerre, a terminé sa captivité dans le camp de Compiègne, la ville où s'est rendue Mme Lizin qui demande le remboursement de ses frais.

Libéré, il a toujours refusé de se voir reconnaître des droits quelconques à une pension de ce fait, estimant que comme citoyen, il n'avait aucun droit à demander à d'autres citoyens de lui payer quoi que ce soit.

Rien à voir peut-être, sauf une certaine conception des choses...

Écrit par : jo moreau | 12/05/2009

ton père ne s'inscrit pas sur une liste électorale, par hasard?

Écrit par : pamina | 12/05/2009

Il est -hélas- décédé, maintenant.

Mais ce n'aurait décidément pas été son style ...

Écrit par : jo moreau | 12/05/2009

ce qui se passe est totalement insensé, -affaire Doffut. Pourvu que les élections provoquent le tsunami nécessaire pour rebâtir un système fonctionnel, où nous allons droit dans le mur, la faillite de 'Etat avec celle de la démocratie en même temps. Ce pays est en décomposition, il est totalement gangréné. A ce stade, je ne vois plus que l'amputation. Procédons nous même, parce que je ne vois guère di Rupo ou Reyders tenir le bistouri.

Écrit par : pamina | 12/05/2009

Voilà Pamina tellement outrée qu'elle en bafouille (lol) !

Oui, le système est en décomposition. Voter pour des personnalités qui sembleraient sincères et honnêtes est inutile, car ils (elles) sont tenus en laisse par les mandarins, sinon ils (elles) ne figureraient tout simplement pas sur les listes...

Croyez-vous sincèrement que Mr Dupont, 13e sur la liste PS, MR, CDH, va dénoncer les abus de son propre parti ou de sa tête de liste ??
Je suis persuadé que même ECOLO va se faire discret sur les "affaires", sinon, pas d'alliance possible...
D'ailleurs, à première vue, Ecolo n'a jamais été à la source de la mise au jour d'excès quelconques.

Je crains que l'assainissement des partis par l'intérieur, est un mythe.

Alors nous en revenons à notre vieille discussion : mouvement ou parti ???

Écrit par : jo moreau | 12/05/2009

@ Pamina,
Je vais essayer de m'exprimer autrement.
J'ai l'impression que comme je l'ai dit nous effectuons chacun dans notre coin un travail personnel pour savoir pour qui voter le 7juin. Cette méthode coûteuse en temps ne saurait être utilisée que par des personnes réellements motivées. Hors beaucoup de citoyens ( 36 % d'après la RTBF) ne savent pas pour qui ils vont voter et cet électora flottant est la cible des partis.
Sur ce blog, nos démarches s'adressent aux partis qui nous répondent ce qu'ils veulent bien nous répondre et il me semble que nous ne nous adressons pas à toutes ces personnes qui sont dans le brouillard et qui ne demanderaient pas mieux d'être aidées d'une manière neutre et indépendante.
C'est cette approche que je visais en écrivant 'Voter Intelligent ou Comment voter pour les Nuls'.

Pour ma part j'aurais donc préférer une démarche vers l'électeur plutôt que vers le candidat.

Mais ce n'est pas une déception, je me trompe peut-être, donc il ne faut pas être décue.

@ Olivier, je pense que ceci reprend l'essentiel d'un mail que je t'avais adressé il y a quelques temps.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 12/05/2009

je reste fidèle à moi-même: mouvement, mouvement, mouvement, empêcher le retour au train-train, au ron-ron, à l'indifférence politique; sensibiliser les gens à voter intelligemment, obliger à une réforme électorale (je crois que je suis favorable à la suppression de l'obligation de vote, aussi). Réclamer une presse véritablement politique, qui rendent les citoyens conscients des enjeux. Nous devons reprendre notre place, et ramener nos représentants à plus demodestie. ce sont nos employés.
Tu as raison pour les listes, mais je refuse à dire "tous pourris". Si nous portons un coup électoral à la particratie, n'oublions pas que les présidents de partis vont devoir en tirer conséquence, et que dans le temps de bouleversements, des opportunités verrons peut-être le jour. En tous les cas, cela fragilisera certains verrous.

Écrit par : pamina | 12/05/2009

@Yvan: je travaille en ce sens, aussi, mais en tant que personne, en discutant, en mettant le sujet politique sur la table, en débattant... C'est une échelle infinitésimale. Par contre, je sais que tu as raison. Il aurait fallut travailler le toute-boîte, aussi, ou l'article de vlan, comme le proposait Paturon (mais où est pâturon?). C'est un job à temps plein, Yvan.... et je suis noyée professionnellement parlant :0(((

Écrit par : pamina | 12/05/2009

@ Pamina,
Il n'y a aucun repoche de ma part et je ne voudrais pas imposer une orientation. Nous sommes ici pour débattre et je constate avec plaisir que Jo Moreau est à nouveau présent.
Sans vouloir aller au toute-boites ou à l'article du Vlan c'est-à-dire
mettre la charrue avant les boeufs, pourquoi ne pas débattre d'un 'fil rouge' qui conduirait l'électeur à savoir pour qui il va voter avant d'entrer dans l'isoloir le 7 juin.
J'ai personnellement la crainte de gaspiller mon énergie avec les structures politiques en place qui se sentent proches du naufrage et qui ne pensent plus qu'a pomper pour ne pas couler.

C'est un sujet ouvert qui intéresse au moins 36% des citoyens si pas plus. Le bien commun ....

Yvan.

Écrit par : Yvan | 12/05/2009

oui mais: comment? faire un site "comment voter" et diffuser son lien? les temps sont si courts, Yvan...

Écrit par : pamina | 12/05/2009

Si nous commencions par poser nos questions ici et tenter d'y répondre ensemble. Cette problématique de savoir pour qui voter est devenue notre pandémie régionale.
Ma perception des choses est de ne pas se disperser via un autre nouveau site qui risque d'égarer les internautes électeurs. Plus les interventions sont concentrées au même endroit plus elles sont susceptibles d'en créer de nouvelles.


Yvan.

Écrit par : Yvan | 12/05/2009

Pour ma part, j'en reviens à ma proposition: 2 tours avec, en finale un seul parti au pouvoir.
Cela ce sera pour plus tard.
Mais concrètement, et tout de suite, comment mettre une claque aux partis traditionnels qui, de toute évidence, parent au plus pressé et ne se saborderons pas!
Comment voter pour que l'arnaque traditionnelle ne se reproduise plus, à savoir des coalitions dont l'électeur ne veut pas?
Comme d'habitude, le PS (et les autres) nous ferons de belles promesses sur le changement d'éthyque et mettront en place un "bidule" de contrôle innopérant de plus. Cette pratique s'apparente à l'"encommissionnement", pirouettes typiquement belge.

Alors? Comment voter pour les ramener à la réalité? Merci de me donner des idées, je les attends avec impatience: vt6415688@tele2allin.be Cordialement. L. Hupez

Écrit par : HUPEZ | 12/05/2009

j'ai mis sur ce site une lettre et des adresses mail de candidats.... le mieux n'est-il pas de les interpeller? le vote magique n'existe pas.... mais il faut que nous élisions des gens qui aient conscience qu'ils ne sont pas "élus de Dieu" (quel que soit le nom du chef de parti), mais élus comme représentants... et qu'ils fassent prioritairement ce boulot là.

Écrit par : pamina | 12/05/2009

Les commentaires sont fermés.