Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

05/05/2009

Le sondage comme instrument politique?

Je serai tombée de ma chaise si je n’étais assise au volant quand j’ai entendu la nouvelle diffusée par la Première, RTBF, journal de 17h (hier): Michel Daerden a fait réaliser un sondage ifop sur un échantillon de 1500 personnes, lequel a démontré que 82% des gens étaient favorables à la liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux Beaufays. Ce projet, -LE projet Daerden, depuis plus d’une decennie-, est donc justifié et sera bientôt mis en oeuvre. Là, j’ai fait une embardée –juste un nid de poule sur l’autoroute E40, vers Aachen. Malgré mon réel soucis environnemental, j’envisage de plus en plus  l’acquisition d’un 4x4 pour circuler sur les pistes wallonnes. Pardon, paraît que ça s’appelle encore un réseau routier, et que Papa va le faire réparer, à défaut de l’avoir entretenu.


Quelques questions critiques:

qui a commandé le sondage? sur quel budget a-t-il été imputé, combien a-t-il coûté? pouvons-nous prendre connaissance des questions? car on nous synthétise les réponses, mais à quelles interrogation, formulées comment, surtout? Et qui a interprété les résultats?) quel était l’échantillon? Choisi comment, selon quels critères, déterminés par qui? quelle est la légitimité politique d’un tel sondage, qui prétend reposer sur un échantillonage? Et surtout, comment la rtbf a-t-elle pu se faire le relai de cette “information”, sans se poser de telles questions, et y répondre?

Si Monsieur Daerden entend consulter l’opinion publique, il peut recourir légalement à deux moyens: la consultation populaire et le réferendum, dont la validité sur le plan démocratique s’appuye sur une transparence des procédures (ah.... c’est peut-être là le problème...). Le recours au sondage commandité pour justifier un choix politique est un symptôme de plus de ce “populisme de gauche” incarné par les barons socialistes, tels les sires Daerden et Happart. Ce dernier, faut-il le rappeler, se revendique à la fois de 75.000 voix pour qu’on ne l’em.... pas au sujet d’une mission californienne, et dénonçe a contrario devant les parelmentaires que “la rue dicte sa loi au parlement et qu’elle n’a rien à faire dans cette enceinte”. Le second fait quant à lui état de 40.000 amis sur Facebook pour ne pas répondre aux embarrassantes interrogations de François de Brigode, dans “répondez à la question”... et se voit crédité dans la même émission d’un “taux de confiance et de véracité” digne d’un score électoral de dirigeant de l’ex-URSS; ce qui rend, faut-il le dire, à mon sens très suspects les résultats du sondage concernant l’autoroute Cerexhe-Heuseux.

Ce qui me scandalise le plus, je crois, c’est le mépris que sous-tendent de tels procédés: celui du peuple, d’abord, “consulté” par des procédés de marketing dignes de Danone ou Kit-et-Kat, sur un “produit” que décidément il importe à certains de vendre, à n’importe quel prix; de la démocratie, ensuite, car un sondage privé est présenté comme l’écho de l’opinion publique, en court-circutant les formes légitimes de consultation. Si cela, ce n’est pas du populisme, et le plus pervers qui soit... Un populisme de gauche, un populisme hypocrite, car il fait ami-ami avec le troupeau qu’il tond, bêle avec lui et s’abreuve aux mêmes auges -jusqu’à monopoliser impudemment ces dernières, au profit personel

Mépris du peuple, du wallon et du belge, car ces gens qui prétendent nous représenter affichent sans pudeur leurs tares comme si elles étaient nôtre, et que cette médiocrité partagée justifiait leur élection... Le personnage caricatural de la pub pour l’Euro-million joue à fond de l’image du belge vulgaire et “con”, trop souvent présent dans les blagues européennes. Cela fait vendre des billets de lotterie... Pas sûr qu’un remake nous positionne par contre en terme de crédibilité sur le plan de la politique internationale. Sarko fait une géniale marionnette aux guignols, mais gouverne, aussi. La star de YouTube serait bien inspirée d’en faire autant, à son niveau: réparer les trous, par exemple... Dans les routes et le budget wallon.

nb: j'allais oublier le lien vers le site "officiel" de la liaison autoroutière. A noter que dans ses informations, il oublie de mentionner les avis négatifs de la commission européenne... 

http://www.liaisoncerexhebeaufays.be/

et voici la réaction citoyenne:

http://mouvements.be/dossiers/autoroute_chb.html

Commentaires

petit ajout à la liste des "percolateurs" (si cette expression vous paraît ésotérique, retour au billet du 28/4 http://lebiencommun.blogs.lalibre.be/archive/2009/04/28/a-propos-du-percolateur.html)
le portail du web militant
http://mouvements.be/

Écrit par : pamina | 05/05/2009

merci olivier... j'avais trouvé sur mouvements.be et ai dailleurs fait suivre les liens du "percolateur", où tu figures. va voir le portail, c'est très intéressant

Écrit par : pamina | 05/05/2009

Ne confondons pas tout. En Belgique le réferendum n'existe pas. Vu qu'il n'est pas prévu dans la constitution, certains juristes prétendent même qu'il est interdit. Je n'ai pas la compétence pour trancher ce point de droit donc ....
Pour la consultation populaire, elle existe au niveau provincial ou communal et est encadrée par le Code wallon de la Démocratie locale. Elle peut être d'initiative des autorités publiques ou d'uncertain nombre de citoyens. Les sujets susceptibles d'y être soumis sont limités, ainsi que la période pendant laquelle elle peut être organisée. Elle nécessite des conditions de participation et un certain quorum pour que l'on procède au dépouillement.
Historiquement il y a eu UNE grande consultation populaire en Belgique lors de la question royale. Léopold III étant prisonnier en Allemagne, la Belgique s'est dotée en 1944 d'un Régent. En 1945 ,le roi a été libéré par les américains, mais vu les dissensions avec le gouvernement, dues en grande partie à son attitude pendant la guerre, il préféra gagner la Suisse.
En 1950 pour sortir de l'impasse, une consultation populaire fut organisée et donna 53% pour le retour du roi (avec une nette majorité léopoldiste en flandre et anti léopoldiste en wallonie). Léopold revint.Il y eut des manifs, voire des émeutes. La police tira sur la foule et fit trois morts à Grace Berleur. Du coup, Léopold qui venait de revenir....abdiqua en faveur de Baudouin Prince Royal puis Roi après sa majorité en 1951.
Bref, la seule fois qu'on consulta le peuple, le résultat fut une division communautaire et un résultat opposé à ce que le peuple avait voulu.
Cela n'incita personne à retenter l'expérience.
Dans les années 85/90 les premières consultations populaires communales furent organisées notamment par Spitaels à Ath qui soumit àla population divers projets d'aménagement de la grand place. Bien sûr, il suivit l'avis de la population, pas comme Anne Marie Lizin qui dans l'affaire du parc des récollets trouva que les 70% de la population qui n'avaient pas voté soutenaient son projet puisque ils n'avaient pas voté pour le projet de l'opposition.
C'est que la consultation populaire est un instrument délicat à manier.Comme disait le Général De Gaulle, "on ne va pas sur les bords du Rubicon pour y pêcher à la ligne". Si on consulte le peuple, il faut être prêt à obtempérer.
Je suis trop long, non ?

Écrit par : hughes_capet | 05/05/2009

Bien que cela n'ait plus tellement d'importance, il faut préciser que la consultation populaire pour ou contre le retour de Leopold lll fut favorable au retour à concurrence de 57,60%.

Il est exact que la Flandre fut en majorité favorable au retour, contrairement à la Wallonie, mais une étude plus pointue montra que les provinces agricoles furent favorables au retour, aussi en Wallonie, contrairement aux provinces industrielles.

Comme quoi , l'abdication qui suivit les troubles montre que même une consultation populaire ne résout pas tout...

Écrit par : jo moreau | 05/05/2009

@capet non non, pas trop long; et je ne confonds pas tout, non plus ;0) bien sûr que le réferendum n'existe pas chez nous.... mais qu'un Daerden se soucie par des voix aussi détournées de consulter la vox populi est peut-être l'occasion d'instaurer la formule, non? consultation populaire: voir la mascarade de Liège 2015...
et pour se "remonter" au coeur de nos entreprises, une petite phrase trouvée sur leur blog: celui qui se croit trop petit pour avoir de l'influence n'a jamais dormi avec un moustique ;0))))
bonne soirée tout le monde!

Écrit par : pamina | 05/05/2009

C'est du délire, vous ne trouvez pas ?
Ce projet de liaison autoroutière qui se traîne et qui se traîne depuis une décennie et qui sort à nouveau du chapeau de l'enchanteur Daerdenne.
Car, le papa wallon, un véritable magicien qui sortira de son chapeau tous les lapins possibles et imaginables.
Il faudra courir vite pour les rattraper et c'est pour cela qu'on ne les rattrape jamais, sauf au projet scrutin.
Le même personnage vient d'ailleurs d'annoncer une diminution du précompte immobilier pour les familles à partir du premier enfant.
Mais où va-t-il aller chercher l'argent ?
La réponse n'est-elle pas dans le plan Marchall ?
Nouveau centre de compétitivité, création de détecteurs de minerais aurifères, pour assurer le budget de la région wallone et par la même occasion relancer la phase à chaud d'une nouvelle sidérurgie de l'or en Wallonie.
Il n'y a pas que papa qui a de l'idée en Wallonie. Et si vous ne croyez pas celle-là, je peux vous en raconter une autre.

Yvan.

Écrit par : Yvan | 05/05/2009

oh oui oh oui on en redemande...
Yvan, pouvons-nous nous partager le recensemet des 4 principales listes liegeoises (on s'occupera de Lidé après?) -es-tu un pro d'excell et peux-tu encoder soit dans le document google de Tom, dont j'ai cité le lien, ou dans un tableau excell similaire? je propose mr-cdh et ps-ecolo, en paire. Je te laisse choisir. je mets de coté ma préférence lollllllll
dis-moi quoi, je me mets aux deux que tu n'as pas choisis demain. ma lettre est prête, par ailleurs (demande officielle de qui siège, ou pas. faut que je file, là.
Haut les coeurs!

Écrit par : pamina | 05/05/2009

@ Pamina

Je veux bien faire les quatres listes si tu me dis exactement ce que tu souhaites obtenir.
J'ai compris qu'une source d'infos était le Télé-Moustisque.
Donc j'irai voir chez mon fournisseur au village.
Pour le reste je vais aller sur le site de Tom,je pense retrouver l'URL, pour savoir ce qu'il désire exactement.
Tu peux compter sur moi, je fais le max.
Mon email, yvan.janssen@scarlet.be, pour éventuellement un complément de précisions.

Yvan.

PS : Je constate pour le moment que je n'ai accès à aucun des URL mentionnés dans les commentaires (Problem loading page).
Je n'ai pas encore investiguer le pourquoi, mais ce sera ma petite partie de Dr Watson de fin de soirée.

Écrit par : Yvan | 05/05/2009

Que faire concrètement ? Je suppose qu'il y a eu des pétitions, des rassemblements ? Merci de m'en informer, je ferai circuler l'info.

Concernant la consultation populaire, je le souviens qu'au début des années 70, la ville de Nivelles qui voulait réparer à la collégiale les dégâts de la guerre, a consulté la population : tour avec clocher (telle que l'avaient connu tous les nivellois d'avant guerre) ou tour romane octogonale (telle qu'elle avait été construite). Les habitants se sont sagement prononcés pour la tour romane et l'info a même été reprise dans le New York Times !

Écrit par : Varnoux Jean-René | 06/05/2009

Petite précision avant d'évoquer l'expérience d'un collègue sondé:
Pour notre cher Ministre, il n'existe aucune distinction entre ceux qui jugent la liaison "indispensable" (27%) et ceux qui la jugent "utile mais pas indispensable" (55%) . On peut donc annoncer fièrement que 82% des sondés sont favorable au projet.
Oui, si ce n'est que 55% d'entre eux (un belle majorité) le juge "utile mais PAS indispensable".
Et c'est là que l'écart se creuse entre ceux qui font preuve de malice et ceux qui plutôt revendique une certaine honnêteté intellectuelle. Car en effet, ce qu'il est important de mesurer ici me semble-t-il (et de préférence, en évitant de le faire via des sondages d'opinion viciés), c'est bien le caractère indispensable d'un tel projet au regard de la dépense (400 Mion d'€) plutôt que son "utilité".

Utile? L'idéologie qui sous-tend ce concept relève ici moins de l'Utilitarisme historique (orienté vers le bien commun) que d'un utilitarisme de bas étage, tronqué et forcement, pour le contemporain, orienté vers le seul individu.

Mais utile à quoi finalement? A favoriser l'exode rural, à plomber toujours plus l'atmosphère liègeoise de particules fines, à favoriser le tout à la voiture au détriment du transport collectif et intégré.
Plus sérieusement, difficile, même pour un fervent opposant au projet, de dire que l'autoroute est purement et simplement inutile sans, du même coup, faire preuve d'une certaine mauvaise foi.

Un collègue sondé dans ce cadre me racontait d'ailleurs comment les questions étaient minutieusement rédigées:

"Pensez-vous que les habitants de Verviers emprunterons l'autoroute?"
"Pensez-vous que cela facilitera le trafic entre Beaufays et Cerexhe Heuseu?"
Vous avez fait preuve de bon sens et d'honnêteté et avez répondu oui à ces questions, alors c'est que ce projet est utile. Vicieux, n'est-il pas?
Car le plaisir de quelques-uns ne peut en aucun cas mener au bien-être général et ça, M. Daerden l'oublie (constamment).

Et cerise sur le gâteau, ce même collègue me signale, écoeuré, la dernière question posée par l'intervieweur: "Pour quel parti votez-vous?"... Histoire de bien mesurer l'impact électoral d'une éventuelle décision.

Bien à vous et merci à Pamina pour ce Blog ô combien Utile

Écrit par : Jon | 06/05/2009

Entre les moyens de son ambition et l'ambition de ses moyens il faut choisir...

Un rapport de la Cour des Comptes (2008) était édifiant quant à l'état des autoroutes wallonnes : sur 869 Km d'autoroutes wallonnes, 14,36% soit 125 Km sont dangereux et demandent une réparation urgente.

Le rapport dénonçait les montants insuffisants affectés à l'entretien des autoroutes wallonnes : ils sont de 0,7% de leur valeur alors que techniquement il conviendrait d'y consacrer 1,5 à 2%.

En 2007, 158.000.000 € ont été consacrés à cet entretien alors qu'il aurait fallu prévoir un montant compris entre 338.570.000 et 451.430.000 €.

Il manque donc entre 180.570.000 et 293.430.000 € par an pour assurer un entretien minimum de nos autoroutes. En clair, elles vont continuer à se détériorer !!!

A titre de comparaison, la vignette autoroutière rapporterait à la Wallonie 24.000.000 € par an. Une goutte d'eau face à l'océan du problème...

Ce projet est financièrement aberrant : nous n'avons pas les moyens d'entretenir aujourd'hui nos autoroutes, comment aurions nous demain les moyens d'entretenir l'existant augmenté de nouveaux tronçons...

Il est vrai que ce tronçon -particulièrement contesté sur le plan écologique- se situe en région liégeoise, fief électoral des ministres Daerden (fois 2) et Reynders... Ceci explique peut-être cela.

Il n'empêche, quel ménage achèterait une deuxième voiture alors qu'il n'a pas les moyens de payer les frais d'entretien de la première ?

Monsieur Daerden compte emprunter pour financer les travaux. En soi c'est une bonne idée : il est en effet de bonne gestion que de financer l'équipement long-terme par des emprunts long-terme (c'est le cas de l'emprunt hypothécaire qui finance une maison...). Mais avec quel argent la Wallonie va-t-elle pouvoir entretenir ses autoroutes actuelles, augmentées des nouveaux tronçons.

Au bas mots, il manque 180.570.000 €/an, et les revenus de l'éventuelle vignette autoroutière ne représenteraient que 13% de ce montant...
Peut-être devrions nous revoir l'éclairage de nuit... A l'époque où les intercommunales étaient propriétaires d'Electrabel, c'était une façon d'utiliser la production nocturne de nos centrales au bénéfice de la sécurité routière. Aujourd'hui, alors que la sécurité routière est mise à mal par le simple état mécanique de nos autoroutes, ce serait un moindre mal que de choisir une réfection plutôt qu'un éclairage.

Nous n'avons plus les moyens de faire face au simple entretien...

Il faut réduire nos ambitions... Puisque nous sommes le seul pays à pratiquer l'éclairage a giorno de nos autoroutes, que la wallonie tire les leçons de son impécuniosité : faisons comme nos voisins, éteignons nos autoroutes et consacrons le budget ainsi récupéré à leur réfection... cela éviter d'autres accidents... aux motards notamment.

Est-ce trop demander à nos politiques d'avoir à propos de tels projets une vision non clientéliste et d'adapter leurs ambitions aux moyens financiers dont ils disposent... A l'époque Monsieur Daerden s'était félicité de ce rapport parce qu'il le renforçait dans sa conviction de la nécessité de la vignette. Pour un réviseur d'entreprise, il s'agit là de propos démagogiques ou incompétents : où trouve-t-il les 87% manquant ?

La Wallonie n'a pas les moyens d'assurer l'entretien de ses autoroutes.

De grâce n'augmentons pas le gouffre !!!

Etre responsable, c'est aussi assumer cela, avoir le courage -même en période électorale- de le dire... et surtout chercher de vraies solutions à de vrais problèmes !!!

Écrit par : PourquoiPas | 06/05/2009

PP a raison, pourquoi construire plus de ce dont nous n'avons déjà pas les moyens d'entretenir correctement?!

Il faudrait vraiment que les Daerden et consorts arrêtent de consommer le rosé dès avant 8h du mat!

Par contre, je suis partisan de la vignette... il n'est que normal que tous ceux qui utilisent nos autoroutes (hollandais, français, allemands, etc.) contribuent à leur entretien... les français ne se gênent pas avec leurs péages et leurs autoroutes sont nickel!

D'accord aussi pour réduire / supprimer l'éclairage; cela n'améliore la sécurité que de façon marginale (c'est surtout la vitesse et l'alcool au volant qui tuent); par contre, cela perturbe les écosystèmes (la nuit n'existe pas pour rien...) et la pollution lumineuse rend le ciel inobservable... évidamment, contempler le ciel n'intéresse pas forcément tout le monde...

Bref... NON au tronçon supplémentaire.
Bien à vous,

Soltan Griss

Écrit par : Soltan Griss | 06/05/2009

A qui profiterait l'autoroute Cereshe Beaufays?
Qui en tirerait vraiment avantage?
Quels avantages?
Quels plantureux avantages?

Écrit par : Parmentier Igne | 20/01/2010

Les commentaires sont fermés.