Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/04/2009

Après la mission, la démission?

A la suite de l'émotion générale suscitée par la mission, " émotion compréhensible dans le contexte de la situation économique grave en Wallonie en général, et dans la sidérurgie liégeoise en particulier", il a été décidé que les membres du Bureau participant à cette mission -décidée à l'unanimité du Bureau il y a neuf mois- prendront en charge à titre individuel l'ensemble des frais encourus par le parlement wallon dans le cadre de cette mission, indique un communiqué de M. Happart.

Voyons voyons...


A la suite de l'émotion générale suscitée par la mission, Zut, on nous a vu, et ces veaux pour une fois ont réagi. On croyait que ça allait être comme d’hab, pas vu, pas pris.

Emotion compréhensible dans le contexte, Ah bon ? Hors contexte, elle n’avait pas lieu d’être, peut-être, notre émotion ? C’est vrai qu’à nous laisser nous entuber pendant des décennies, nous avons contribué à ce que nos gouvernants prennent leurs administrés pour des demeurés, et leur portefeuille pour le leur.

situation économique grave en Wallonie en général, et dans la sidérurgie liégeoise en particulier : Ben quoi, c’est juste une question de mauvais timing, pouvait-on prévoir en plus que Mittal allait flanquer nos électeurs sur le trottoir, pendant qu’on partait en vacances ?

cette mission -décidée à l'unanimité du Bureau il y a neuf mois- : Ah, il y a neuf mois. Ça explique tout. Il y a neuf mois en effet, la situation de la Wallonie était florissante, tout roulait pépère, on savait qu’on pouvait compter sur 200,000 chômeurs, des cpas à l’asphyxie, des routes carrossables (surtout en moto-cross), un enseignement wallon qui a force de beaucoup d’efforts remonte de la 26e à la 25e place dans un rapport OCDE (avant l’Albanie, quand même), une sidérurgie en plein essor,  des communes gérées à la perfection, c’est le réviseur fils de papa qui vous le dit, il y a 9 mois a Huy on pouvait se faire coiffer sur la carte de crédit de l’hopital, il y a 9 mois on pouvait faire chauffer sa piscine à Carcassonne avec une chaudière belge installée par du personnel communal carolo, il y a 9 mois… rien ne laissait présager ce réveil fatal de quelques hurluberlus, ça a été si vite et si fort, on n’a rien vu venir. Sinon, sûr qu’on aurait envoyé quelques colleurs d’affiches, comme à Bernard Westphael, tiens, ou encore à Fabienne Manandise (Cdh). De toute façon, on était d’accord, à l’unanimité :

tous pour un, un pour tous : citoyen, débourse.

Prendront en charge à titre individuel  l’ensemble des frais encourus par le parlement wallon : erreur de perception : l’ensemble des frais supportés par les contribuables wallons, qui financent un parlement wallon, dont on mesure en l’occurrence l‘efficience

Dans le cadre de cette mission : un parlement qui envoie et « missionne » son bureau –un président, 3 vice-présidents, 5 secrétaires- et leur bobonne respective visiter la Vallée de la Mort et Alcatraz, moi, je trouve ça prémonitoire, après tout…

Enfin, nous a dit José, franchement, « je ne vois pas le problème… ».  Nous bien. Le problème, c’est vous, et tout ce que vous représentez : mépris de l’électeur et du contribuable, arrogance, mensonge, hypocrisie, malhonnêteté. « Je ne vois pas le problème » - effectivement, vous êtes ce que vous avez toujours été, juste, aujourd’hui, vous l’êtes de façon un peu plus manifeste, un peu plus avérée. Il devient plus difficile de nous berner.

Après la vertueuse prise de conscience –un brin tardive- des partis, nous attendons la suite concrète : le remboursement effectif des  débours, un règlement clair, un contrôle strict, et surtout la transparence. Kubla ne voyait pas ce qu’on pouvait changer à la présente mission.  C’est simple pourtant : après la mission, la démission !

Commentaires

l'état est sauvé, s'ils commencent tous à rembourser, merci à nos repentis!

Écrit par : paturon | 11/04/2009

le budget sera en équilibre (enfin ;0))
M'est avis qu'ils tentent de désamorçer une bombe, d'en faire un simple cocktail molotov...
ce n'est qu'un symptôme, ce qui vient de se passer, faut regler le mal... il y a du boulot

Écrit par : pamina | 11/04/2009

Loin de moi l'idée de tout condamner pour le plaisir.

Des missions à l'étranger sont utiles, pour peu qu'elles soient bien ciblées et préparées dans un esprit de travail constructif.

Je retrouve une note sur internet sur la mission faite au Vietnam en 2007, arrivée à Hochimin-ville, remontée vers Hué et se termine à Hanoi. Durée 8 jours mais je n'ai pas trouvé de programme complet.

Participants :
-pour le PS : José Happart, Charles Janssens, JC Van Cauwenberghe, Maurice Bayenet.
-pour le CDH : Michel Lebrun, René Thissen
-pour le MR : Véronique Cornet, JP Dardenne, Serge Kubla
+JC Damseaux, secrétaire et Isabelle Ebens, directeur chargé des relations internationales.
+5 épouses.

Objet :
-La gouvernance des institutions politiques au Vietnam
-Les relations entre les autorités centrales et les provinces
-Conditions de l'essor socio-économique du pays et l'etat de nos relations de coopération bilatérale.

Je ne doute pas de l'intérêt pour la Wallonie d'un tel voyage, mais je me pose des questions sur sa pertinance au vu des thèmes examinés, sachant que la région Wallonie-Bruxelles possède une implantation à Hanoi, dans l'immeuble Daewoo qui abrite également plusieurs ambassades.
Cette représentation comprend 1 délégué, Mr Franck Pezza et 3 assistants. Nous y retrouvons également une représentation de l'APEFE (association pour la promotion de l'éducation et de la formation à l'étranger) sous la direction d'un coordonnateur, Mr JP Outers et 2 assistants. Soit en tout une représentation permanente de 7 personnes.

Ceux-ci étaient-ils incapables d'informer le parlement Wallon sur les sujets examinés, qu'il faille envoyer sur place une délégation de 16 personnes ?

Maintenant que 2 années sont passées, y aurait-il moyen d'avoir un rapport détaillé sur les retombées de cette mission pour la Wallonie ?

Écrit par : john rothschild | 11/04/2009

J'ai piblié une mise à jour intitulée : genèse d'une mobilisation citoyenne, j'y répond à cette 'démission', (pur hasard), et je t'ai rendu les honneurs Pamina :o)

;-)

Écrit par : olivier | 11/04/2009

La bonne analyse, les bonnes interpellations.
Dommage que nos médias ne réagissent pas, ou trop rarement, dans le même sens, ils seraient peut-être plus courtisés.
Nous devons rester vigilant, la peur du comité de bienvenue à Zaventem et ses conséquences, peut-être de ne pas voter pour X ou Y a provoqué une prise de conscience tardive .
L'engagement de rembpourser, manoeuvre stratégique ?
On fait mine de se replier en laissant croire à l'adversaire que l'on cède le terrain.
Pour mieux le reprendre après !
Ne soyons pas dupe ! Et surout ne baissons pas les armes car le réveil risque d'être brutal.
Nous sommes des débutants vis-àvis de ces experts rompus à l'entourloupe.

Écrit par : Yvan | 11/04/2009

@ john, mais où as-tu trouvé cette information?
Il est remarquable de répertorier les mêmes 'vacanciers' en 2007.
Et les autres années ? et depuis quand ?
Voila un véritable travail d'investigation !
Les résultats pour la Wallonie ?
Ah oui au Vietnam ils se contentent de routes en terre battue, alors pour la Wallonie, il n'y aplus qu'a enlever l'asphalte.
Pas vrai Papa ?

Écrit par : Yvan | 11/04/2009

Mille fois d'accord!
Rendez-vous mercredi prochain à 07h30. Je viens de laisser deux comm sur votre confrère "onvotepoureux".
Pouvez-vous me donner le lien du communiqué du concussionnaire qui veut faire définir le mot "remboursement" par une commission parlementaire? Celui-là il ne faut pas le rater.

Écrit par : MICHEL | 11/04/2009

je viens de me procurer le "soir magazine" on y narre les nouveaux exploits de "papa" de la gauche champagne/caviar.... mais comment peut-il encore y avoir des gens !! le plus souvent dans la misère crasse , pour voter pour de tels individus....ses amis , je conçois mais les autres?? le pire , ce sera de convaincre ce gens là !! dans notre future action politique

Écrit par : jacques legrand | 11/04/2009

@ Jacques Legrand, les autres ! ne se posent simplement pas la question, pas de dent pour croquer la pomme, sucer le trognon suffit à vivre et faire vivre.

Comment convaincre ces gens là ? Certainement pas par des discours, ils y sont devenus sourd ! L'acte concret lui peut-être ? mais il reste à définir.

Écrit par : paturon | 12/04/2009

Les commentaires sont fermés.