Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/03/2009

Lidé noire?

La Première donnait à entendre ce matin une chronique assez enlevée intitulée "Lidé noire" (référence ci-dessous). Elle m'a fait sourire, mais à la réflexion, donnerait plutôt à pleurer. Elle entérine ce qui, faute de perspicacité journalistique, deviendra la version officielle: Lidé était un populisme de droite, un populisme extrême, extrême droite.


Bien sûr, dans ce texte, Aernoudt est "épinglé". Mais c'est son avis, son opinion que l'on relaie, une fois encore et sans critique de l'information. Nulle trace du virage de Lidé, de la lente montée des interrogations ou protestations au sein de forum, du ressac des sympathisants de la première heure, nul écho du "coup d'état" du 6 mars dernier, où Aernoudt s'est vu mis en cause pour ses pratiques au sein du parti. 

Nul développement non plus de la petite phrase sur la "résistance au changement des wallons". Et pourtant, il y avait a dire... Oui, Aernoudt est victime d'une résistance: je dirais même, une résistance critique, politique et citoyenne. En bon particrate, il a tenté de nous faire avaler certaines pilules: tellement grosses  qu'elles donnaient le haut-le-coeur. Il y a des individus à vomir: pardon si le terme passe pour trop polémique, mais à ce stade de malhonnêteté intellectuelle, je ne vois pas d'expression plus adéquate. 

On reproche à la presse de trop médiatiser le personnage? Non: il passe trop à l'image, mais il n'est pas "traité", analysé, décortiqué.  L'épisode Lidé fournirait matière à un intéressant documentaire: comment le populisme peut-il naître -et avorter. Ce qui n'est pas, après tout, pour nous donner des idées noires, mais roses. Y'a'dl'espoir.

 

la référence de la chhronique:

http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/chronique-lide-noire-88479#comment-8715

Commentaires

Un type autour duquel 'frôle' beaucoup !
La "Fondation Universitaire" de "Lidé Tendance RA" publie aujourd'hui une apologie qui fait rigoler. Après avoir anticipé par propre démission quelques heures avant sa 'ennième mise-à-la-porte', maintenant par "Lidé Tendance Bruckman e.a.", RA nous formule ses déceptions. Sans oublier une intro des louanges d'un monde admiratif pour son intélligence, ses idéaux, son 'ars scribendi', son expertise,..etc. (et ça continue).
Quel est le vrai choc qu'il a subi ? Il ne dit pas ça mais ici un essai:
un type qui s'est cru appartenir au petit monde des 'decision-makers', qui estima avoir accès aux cercles où le pouvoir réside, un type qui a pris l'habitude de tutoyer ces personnes que d'autres gens doivent 'vouvoyer"....ce RA a été craché sur un trottoir. Quel offense, quel mépris, quel méconnaissance !!! Ca lui échappe qu'autour de lui on a une idée précise de ce qu'il vaut vraiment.

Écrit par : Lokombo | 11/03/2009

merci de mettre le lien vers cette apologie, que nous puissions nous faire une idée?

Écrit par : pamina | 11/03/2009

Les commentaires sont fermés.