Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/03/2009

Aern-OUT?

Il y a des matins moins gris que d’autres: Lidé vient de donner la démonstration de son existence en tant que mouvement libéral et démocrate, attaché à sa charte fondatrice plus qu’à un succès éléctoral immédiat. Chapeau bas, Monsieur Bruckmann, pour affirmer ainsi vos convictions et manifester publiquement la probité intellectuelle que d’aucun s’accordaient à vous reconnaître.


Il aura fallu quelques semaines politiquement agitées pour que certains membres fondateurs de Lidé désillent, et voient en leur hérault et porte-parole ce qu’il est: un opportuniste carriériste adroit, et très à droite. Ce qui collait assez peu en effet avec les intentions manifestes de Lidé , l’enthousiasme, l’ouverture et la fraîcheur qui s’y exprimaient à l’origine.

Beaucoup de sympathisants ont quitté le “parti”, qui s’avéraient de plus en plus être celui de Rudy Aernoudt: pas démocratie participative, un appel aux voix mais pas aux avis, irrespect des membres et négation de l’expression (censure du site, verrouillage du forum), prises de position autocratique et particratique (un siège MR à l’Europe). Réveil amer des engagés de la première heure, en apprenant qu’ils se positionnaient à la droite du MR, et que l’un de leurs membres était soupçonné d’appartenir à une frange de l’extrême-droite. Celle-ci, par ailleurs, officiellement mise en quarantaine, mais revenant par la bande organiser des réunions de sympathisants à Bruxelles...

Nous étions nombreux à nous demander ce que Monsieur Bruckmann faisait encore en cette galère. L’estime qu’il portait à R.Aernoudt l’a aveuglé sans doute sur les “petits côtés” de celui qui se présentait en grand homme, et qu’il défendait il n’y a pas si longtemps encore. Je salue son honnêteté et sa probité intellectuelle, qui lui fait prendre une position doublement douloureuse: avouer s’être trompé rapport à un homme auquel il s’est pleinement dévoué, et peut-être compromettre l’existence électorale de Lidé (du moins pour ces élections), en avérant la crise.

J’ai écrit “peut-être”, car tout reste à définir. Avec les sympathisants et les membres, dans une vraie optique libérale et démocrate. Il faut, pour donner raison à Lidé-al, que les échaudés de la première heure, ceux devenus tièdes, ou franchement refroidis, relisent la charte du mouvement, et décident, en dépit des épisodes malheureux, s’ils ont encore l’enthousiasme et la volonté de se battre pour une alternative.

Pour ma part, le courage dont vient de faire preuve Eric Bruckmann et ceux qui soutiennent sa mise au point vigoureuse (et nécessaire) me rendent espoir, et énergie.

A bientôt Eric!

Commentaires

Je suis de ceux, qui comme Eric, ont cru longtemps au projet véhiculé par Rudy. Ayant participé à la réunion du vendredi précédent le rapprochement avec le MR, je sais que Rudy avait un mandat clair à défendre face à "Didjé". Quelle ne fut pas ma surprise de voir, le lendemain, que Lidé n'était plus qu'une goutte d'eau dans l'océan MR ! Depuis lors, d'autres faits se sont ajoutés au faits et c'est ce qui a conduit à ce schisme. Je conserve malgré tout une haute estime pour Rudy car c'est une personne d'une intelligence rare et d'une empathie totale. Seulement voilà, sa volonté d'être et de paraître doublée par une vision égocentrique de "son" parti ont été autant d'éléments qui ne pouvaient conduire qu'à cette rupture. Enfin, même si beaucoup nous prédisent une mort rapide, je continue de croire dans le projet Lidé et lire des commentaires comme le vôtre aurait plutôt tendance à me rendre une énergie que j'avais perdu ces derniers temps. Bonne journée à vous.

Écrit par : Vincent | 07/03/2009

Je pense qu'il n'est pas trop tard; il y a des volontés, des énergies wallonnes. Nous n'avons pas le choix: si les desseins politiques actuels ne nous plaisent pas... c'est à nous de dessiner l'avenir. Retroussons nos manches!

Écrit par : pamina | 07/03/2009

Bonjour,

Votre billet me touche beaucoup.

Juste une précision pour que la réalité ne soit pas déformée:

- le forum a été vérouillé, oui, mais pas par soucis de censurer. Ce n'est pas une décision de Rudy Aernoudt qui ne s'y est jamais intéressé. Il n'est donc pas responsable de ce "couac" que j'ai moi-même permis. Le verouillage et la disparition des commentaires a eu lieu pour des raison paratiques et techniques. Toutes les infos sont toujours sauvegardées. Le site doit encore évoluer, il n'est pas optimisé. Mille excuses.

- de Roubaix essaie de prouver son innocence. Il détient des preuves matérielles mais ce gros nounours est un peu lent: je vais demander à un journaliste et à M. Abramowicz de nous rencontrer afin de lui soumettre ce que nous avons. S'il est un vrai démocrate, il acceptera (ça ne l'engagera pas à nous cautionner) et il admettra certainement d'envisager le fait qu'il a peut-être été induit en erreur. Il est important que des revues comme ResistanceS existent. Mais l'erreur est humaine.

- La personne décriée, ce n'est pas de Roubaix mais bien un certain Laurent Nys imposé par Rudy Aernoudt, grossier et qui a avoué ne faire ça que pour avoir un mandat. Rudy Aernoudt le voulait parce qu'il disait que ça assurerait le soutien du secteur Horeca à Bruxelles. Par principe, je suis contre. On ne peut lutter contre le clientélisme et avoir un secteur comme client. Nous devons nous battre pour tous les secteurs et tous les citoyens. Surtout ceux qui n'ont pas le droit de vote! Je pense aux étrangers mais aussi aux enfants. Ce qui est drôle, c'est que Nys démissionne d'une fonction qu'il n'a jamais eue à LiDé. C'est extraordinaire. En résumé, oui, de Roubaix a une mauvaise image mais oui, je le soutiendrai jusqu'à ce qu'il y ai une véritable preuve d'une implication dans l'extrême droite. C'est assez curieux de lire "pourquoi ne porte-t-il pas plainte" lorsque ceux qui le salissent, eux, n'use pas de la justice mais de rumeurs.

Je veux que vous sachiez que LiDé, c'est aussi une belle équipe d'idéalistes. Ce n'est pas un machin d'Eric Bruckmann.

Vos paroles gentilles m'encouragent beaucoup. Merci à vous pour m'avoir laissé m'exprimer alors qu'au début, il semblait que je vous avais déçue.

Écrit par : Eric Bruckmann | 07/03/2009

Les commentaires sont fermés.